VAMPIRES' KINGDOM
Bienvenue sur Vampire's Kindgom.

Nous vous invitons à lire le contexte et vous informons de la répartition des personnages sur le forum :

Vampires : 24
Esclaves : 21
Résidents : 2
Affranchis : 5
Dévots : 10


Vous avez les cartes en main pour faire le personnage de votre choix.

A bientôt.


.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexionPortail

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Partagez

Fehra Adhil, médecin esclave

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Fehra Adhil
avatar
Date d'inscription : 09/11/2018
Messages : 9
Célébrité : Justin Timberlake

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Fehra Adhil, médecin esclave Sam 10 Nov 2018 - 17:27



Fehra Adhil


There’s a cure for everything


Nom : Adhin
Prénom : Fehra
Âge : 30 ans
Date de naissance : 13/09/1998
Situation familiale : Célibataire
Orientation sexuelle : Pansexuel
Particularités : Porte toujours sur lui un dé 6 noir, métallique, avec des incrustations rouges
Type de maître recherché : Sadique - violent - psychologique
Qualités : prudent – empathique – décidé
Défauts : hypocrite – désordonné – revêche
Groupe : Esclave
Puissance choisie : Empire
Avatar : Justin Timberlake

Anecdotes
Fehra porte toujours sur lui un dé quelque peu particulier, qu’il ne lance qu’à de rares occasions. L’obtention de ce dé s’est faite plutôt étrangement. Cela se produisit lors d'une soirée tardive, dans un casino de Londres. Le médecin jouait au black jack et gagnait honteusement toute la mise, lorsqu’un homme fit irruption dans la partie et dérangea les cartes. Tous commencèrent à pester, mais arrêtèrent bien vite sous le regard de l’homme en noir qui venait de s’ajouter au jeu. Il était grand et très imposant, lorsqu'il croisa son regard, le médecin sentit se sentit trembler, comme sous la menace de quelque chose d'infiniment dangereux. Il se dégageait du géant une telle agressivité que tous se turent. Le regard fixé sur Fehra, il lui proposa une partie de black jack contre sa vie, avec ses dés. Le médecin commença à en rire, mais il riait jaune car l’homme paraissait bien trop sérieux. Il accepta le jeu par défi, sans vraiment croire qu’il pouvait mourir s’il perdait, en demandant à vérifier les dés. L’homme sortit trois dés métalliques aux points rouges : un jaune, un noir et un blanc ; ils semblaient normaux.

La partie fut serrée. Fehra eut quelques sueurs froides, mais finit par gagner. Il vainquit grâce au dé noir à points rouges car, chaque fois qu’il relançait celui-ci, sa valeur augmentait de 1, puis revenait à 6. Il se rendit rapidement compte de cela et put s’en servir pour prédire ses prochains lancés. Lorsque la partie fut terminée, l’homme en noir eut le seul sourire qu’il ne lâcha jamais, et partit en laissant le fameux dé noir sur la table. Fehra le garda comme le dé qui lui avait sauvé la vie, son porte-bonheur, ne pouvant être parfaitement sûr que l’homme se moquait de lui.

Caractère


Un médecin, voila ce qu’on imagine lorsqu’on pense à Fehra Adhil. En effet c’est un bon médecin qui a choisi sa vocation car elle lui convenait parfaitement. Protéger la vie, soigner, rendre service, ont toujours été des besoins pour lui. Pour peu qu’il en soit capable, il aidera toujours une personne qui en aurait besoin, mais pas au péril de sa propre intégrité. En effet, c’est une personne intelligente et prudente, il ne se laisse que peu embarquer dans des problèmes insolubles, prévoit, analyse, avant de prendre une décision. Il a toujours su s’entourer de nombreux amis, et souvent les guider, grâce à ces qualités. Le médecin n’a toutefois que peu de vraies attaches, deux amis et deux parents, auxquels il tient vraiment. Malheureusement il a perdu tout contact avec ceux-ci à cause du chaos et cela le mine de temps à autre.

Le chaos justement est venu bouleverser les plans de l’existence minutée du trentenaire et a rajouté une nouvelle motivation dans sa vie : les vampires. Il s’accorde à dire que son ressenti à l’égard de ceux-ci est paradoxale. Tout d’abord il est fasciné. Que sont donc ces créatures de légendes ? Comment fonctionnent-ils ? La curiosité scientifique de Fehra Adhil à l’égard des vampires est totale, il souhaite toujours en savoir plus. Mais il les déteste. Ce sont des prédateurs et le médecin a pour eux la considération d’un zoologiste pour une nouvelle espèce dangereuse. Il ne les aime pas et pense qu’ils devraient disparaître de la terre, mais il respecte leur puissance. Il s’est donc donné pour mission d’aider à réparer le peu de ravage causé par ces créatures qu’il sera capable de contre carrer.

S’il s’est toujours totalement investi dans sa vocation, Fehra n’a pas pour autant oublié de s’amuser au cours de sa vie. Il s’est livré à divers plaisirs réputés, fume régulièrement, boit à l’occasion. Mais son vrai vice est le jeu, particulièrement les jeux d’argents. Le risque lui plait, l’aléatoire aussi, il s’agit du seul moment où le marocain peut perdre toute prudence. Il a eu plusieurs relations au cours de ses études, sans considération de sexe, mais il a toujours quitté la personne pour son travail. Cet aspect de la vie est plaisant, mais nécessite trop d’investissement à son goût, il a d’autres priorités. Toutefois il a intéressé de nombreuses personnes, sans être particulièrement volage, et a su se forger à certains moments une assez bonne réputation grâce à son talent dans l’art de fournir du plaisir. Tant qu’il ne générait pas de souffrance, il lui arrivait de s’amuser de voir les gens essayer de le charmer, un jeu en quelque sorte.

L’un des autres jeux auquel Fehra excelle est le jeu des masques. C’est un caméléon social qui réussi globalement à s’entendre avec tout le monde. Il sait quand écouter et quand parler, sait prendre des décisions ou suivre le mouvement. On finit souvent par suivre son avis, mais pas parce qu’il l’a imposé, parce que cet avis semble le plus éclairé. Il est persuasif et aborde toujours un bon débat avec le sourire. Lorsqu’on le rencontre pour la première fois, on verra généralement une personne aimable et serviable, mais on ne pourra pas savoir beaucoup plus de choses. Il est difficile de le faire sortir de ses gonds, ses émotions sont vives, mais invisibles pour les yeux extérieurs s’il le désire. Fehra sait qu’il n’est pas bon d’agir sous le coup de l’émotion et évite la majorité du temps. Il est difficile pour quiconque de savoir ce qu’il pense réellement et il maîtrise l’art du mensonge.


Physique


Il est possible de porter une blouse et d’être beau aux yeux de la plupart, Fehra Adhil a réussi. C’est un homme d’âge mure, trente ans exactement. Lorsqu’on le croise, il ne dégage rien de plus qu’un air sympathique. Il n’est pas spécialement impressionnant du haut de ses 1m80, plutôt svelte, il prend soin de son corps. La pratique d’un sport régulier lui a permis d’obtenir une musculature fine sans être vraiment très visible. Ses yeux sont d’un bleu pur et il arbore une barbe courte et soignée. Ses cheveux sont courts et toujours coiffés mais il ne leur porte pas une attention particulière. Toutes ses informations permettent de se faire une idée de l’apparence du médecin, mais ne suffisent pas à vraiment l’imaginer. Son visage est plutôt arrondi et extrêmement expressif, il maîtrise totalement ses moindres mimiques. Il saura prendre l’expression qui lui semble la plus appropriée à ce moment et laissera rarement ses émotions se lire sur son visage, ne laissant totalement tomber le masque qu’en présence de personnes bien connues.

Le chaos n’a rien changé à la façon qu’a Fehra de se vêtir. Passant la plus grande partie de son temps à exercer son métier, on rencontre généralement le médecin vêtu de sa traditionnelle blouse, au seul détail exotique qu’il porte toujours un pin à la forme d’un dé sur son col, dé qu’il emporte constamment avec lui.  Sous cette blouse il ne garde qu’un simple ensemble décontracté, ne se souciant que peu d’avoir l’air élégant en travaillant. Toutefois lorsqu’il ne travaille pas, le médecin aime se permettre d’être bien habillé, vêtu constamment d’une chemise et de chaussures élégantes. Ces habitudes vestimentaires sont vraisemblablement amenées à changer…

crackle bones




Derrière l'écran
Pseudo : Edsol
Âge : 19 ans
Mots de passe du règlement :
Fréquence de connexion : régulier
Inventé ou scénario : inventé
Commentaires : honnêteté et tolérance
Voulez-vous être parrainé ? : nop
crackle bones


Dernière édition par Fehra Adhil le Dim 11 Nov 2018 - 13:40, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fehra Adhil
avatar
Date d'inscription : 09/11/2018
Messages : 9
Célébrité : Justin Timberlake

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: Fehra Adhil, médecin esclave Sam 10 Nov 2018 - 17:30



Histoire




Comparé au chaos actuel, l’ancien monde où les vampires se cachaient semble être un paradis. Pour Fehra, sa jeunesse n’était effectivement pas loin du paradis. En 1998, il naquit au Maroc, fils unique d’une famille influente et forte de nombreuse richesse. Ses parents avaient entretenu la richesse familiale, entrepreneurs pas parmi les plus riches, mais largement suffisamment pour leur accorder un cadre de vie plutôt luxueux. Jusqu’à l’âge de neuf ans, le jeune garçon fut élevé et éduqué loin du besoin et des problèmes. On lui fournit une solide éducation et des valeurs morales importantes, sans accéder à tous ses désirs comme on aurait pu le faire pour un enfant aussi avantagé. Assez éveillé, il s’intéressa rapidement au monde extérieur, il voyait bien que tout le monde n’était pas autant à l’abri du besoin que lui, et cela commença à le déranger assez jeune.

Il alla à l’école comme d’autres enfants, puis au collège, puis au lycée. Il fréquenta des structures publiques et privées au sein de la capitale marocaine, ce qui lui donna une bonne idée de l’état de son pays. Ses cours étaient complétés par quelques cours particuliers, tout d’abord forcés par ses parents, puis demandés de son propre chef. Fehra aimait étudier, certaines choses plus que d’autres évidemment, mais il développa rapidement un goût pour la science, particulièrement la biologie. A l’âge de 17 ans, Fehra décrocha un baccalauréat général scientifique avec facilité. C’était une créature sociable, de nombreux contacts et amis, avec un grand désir d’aider et un fort amour de la vie. Il choisit donc de se lancer dans une carrière de médecine, le métier qui lui permettrait sans doute de s’épanouir pleinement.

Dès qu’il atteignit sa majorité, il partit faire ses études supérieures dans une université de Grande Bretagne. Il y trouverait un bien meilleur enseignement que ce qu’il avait dans son propre pays et n’aurait qu’à y revenir une fois tous ses diplômes obtenus. Fehra avait toujours été un étudiant sérieux, il redoubla d’effort alors qu’il commençait réellement à étudier des sujets qui l’intéressaient. Toutefois le marocain ne se tuait pas non plus à la tâche. Il eut rapidement de nombreux amis et savait s’amuser, se détendre. Il accumula toutes les expériences qui ne gênaient pas ses études, son argent fourni par ses parents aidant. Le jeune homme enchaîna les cinq premières années d’étude universitaire, puis deux ans de stage en hôpital. Cela lui permit d’obtenir le droit d’exercer, mais il ne souhaitait pas s’arrêter en si bon chemin. Il avait déjà complété son savoir par une formation en pharmacologie naturelle et alternative, mais tous les secteurs de la médecine l’intéressaient encore, il ne savait pas vers laquelle se tourner. Sa formation lui permettrait déjà de sauver de nombreuses vies, il aurait aimé poursuivre dans la chirurgie, mais cela lui aurait pris trop de temps et il souhaitait retourner au pays. L’un des vices de Fehra était le jeu, il aimait le hasard, poussé par un groupe d’ami il finit par jouer sa spécialisation au dé. Il passa ainsi les trois années suivantes à devenir kinésithérapeute.

C’est finalement en 2026, à l’âge de 28ans, que Fehra retourna au Maroc. Il y était revenu fréquemment, mais jamais pour exercer son métier. Il travailla deux mois dans un hôpital de la capitale, avant de prendre la décision d’aider les personnes moins favorisées. Il prit contact avec une association humanitaire et commença à exercer son métier dans des hôpitaux de fortune ou même chez les personnes, souvent dans d’autres pays du Maghreb.

Fehra exerça son métier un an, il était de plus en plus épanoui, lorsque le chaos lui tomba dessus. Le marocain n’avait jamais eu de contact avec l’engeance vampirique. Il eut ce premier contact dans son propre pays, un soir d’août 2027. Le médecin était resté tardivement à l’hôpital et rentrait chez lui, de nuit, à pied. Il ne fut pas la victime, mais le spectateur. Dans une ruelle adjacente, Fehra entendit un râle, il alla voir, et tomba sur une jeune femme chancelante, en train de se faire mordre le coup par un homme de grande taille. L’homme se détacha rapidement et partit de l’autre côté de la rue, sans se presser. La femme s’écroula. Sans plus se préoccuper de l’homme Fehra bondit aux côtés de ce qui lui semblait être une victime et il ausculta ce qui ne pouvait être qu’une morsure de vampire. Il amena la femme jusqu’à l’hôpital où il s’occupa d’elle dans son bureau, puis s’interrogea sur ce qu’il venait de voir. Soudain, une infirmière fit irruption et lui annonça la terrible nouvelle, tout en riant et en lui montrant son téléphone : les vampires existaient. Fehra lui n’était pas amusé le moins du monde, car cette information était bien trop cohérente avec la scène à laquelle il venait d’assister. L’infirmière, intriguée, lui demanda pourquoi il ne riait pas avec elle et avait l’air si grave. Fehra lui montra le cou de la demoiselle qu’il avait ramené, et l’infirmière pâlit brutalement.

Fehra Adhil n’avait toujours eut qu’un seul objectif de vie, être heureux en sauvant le maximum de vies possible. Cet événement ajouta une nouvelle motivation au médecin : en apprendre plus sur ce « nouveau » prédateur. Il devait se faire un avis sur cette engeance, et agir en conséquence. Toutefois, il eut à peine le temps de commencer son enquête que le chaos lui tomba dessus. Lorsque les communications commencèrent à faiblir et que certains morceaux de la société partirent en lambeaux, Fehra eut le temps de retirer une certaine quantité d’argent. Mais il fut rapidement bloqué dans la ville où il exerçait au moment où le chaos démarra. C’était une petite ville de campagne, dominée par un vampire. Ce dernier s’arrangea rapidement pour faire savoir à tous qu’il était le maître incontesté des lieux et que tous les humains lui devaient une absolue soumission à sire Filess. Les moyens, comme la nourriture et le matériel, ne disparurent pas instantanément, mais en quelques mois les supermarchés et les pharmacies se dégarnirent. Les connexions internet et téléphoniques se dégradèrent rapidement et Fehra perdit tout contact avec sa famille, à son grand désespoir. L’existence du vampire permit tout de même à la ville de ne pas trop se dégrader, le chaos réduisit drastiquement le niveau de vie de tout un chacun, mais le quotidien de Fehra ne changea pas trop. Le médecin ne comprenait pas pourquoi l’apparition des prédateurs de la nuit déclenchait une sorte de fin du monde, mais il avait bien l’intention de le savoir.

Le marocain commença à voir régulièrement des personnes exsangues, mordues, ou même juste battues par d’autres humains peu scrupuleux. Il put ainsi faire le lien avec d’autres cas étranges qu’il avait étudier durant ses études. Mais ceux-ci n’avaient jamais été assez nombreux ou importants pour qu’il creuse. Désormais il creusait. Il posait de nombreuses questions à toutes les personnes qui prétendaient avoir un quelconque lien avec les vampires. Un jour, Fehra put soigner une esclave, une femme qui se présenta à l’entrée de l’hôpital en fin d’après-midi. Elle ne paraissait pas en mauvaise santé, mais ses traits étaient tirés et son corps présentaient de nombreuses traces de morsures, elle avait le bras cassé. L’hôpital savait qu’il se réservait ce genre de cas, il put donc soigner la femme et lui poser quelques questions. Malheureusement, il ne put pas en tirer beaucoup de choses. Il put obtenir quelques informations sur sa condition, mais elle ne révéla rien sur son seigneur, le maître des lieux. Il apprit que celui-ci l’avait brutalisée la nuit précédente avant de la mettre dehors pour la journée, sans doute pour s’amuser. Fehra n’avait déjà pas une haute estime des vampires, mais chaque chose qu’il apprenait les rapprochait plus des animaux à ses yeux. L’esclave dormit à l’hôpital, Fehra rentra chez lui, aillant dans l’idée de l’interroger plus avant le lendemain, mais elle disparut dans la nuit.

Fehra hésitait à rester dehors la nuit pour essayer de rencontrer un vampire, il aimait jouer avec le feu mais savait que ce n’était pas une bonne idée. Au cours de ses recherches, le médecin avait réussi à avoir des informations sur les pratiques des vampires, démêler quelques mythes de la réalité. Il savait désormais ce qu’était les dévots et les esclaves dans les grandes lignes. Il n’avait nulle envie de devenir l’un d’eux et devait prendre des précautions. Toutefois il se dit qu’il pourrait sans doute aider tout autant la race humaine en se mettant au service d’un vampire, de plus il ne pouvait s’empêcher d’être fasciné autant que dégoutté par ces créatures et voulait en savoir plus à leur sujet, d’un point de vue scientifique surtout. Il se présenta donc, de jour, à la demeure du vampire qui dominait la région, sire Filess. Il put parler à un dévot qui le renseigna assez peu, mais promit d’en parler à son seigneur et prit ses coordonnées. Ce pari était sans doute le plus risqué de sa vie, cela excitait autant qu’inquiétait le marocain.

La nuit suivante, Fehra fut réveillé par une sonnerie à sa porte. Il s’habilla aussi diligemment qu’il put, puis alla ouvrir. Il tomba sur le dévot auquel il avait parlé plus tôt dans la journée. Il devait être 2h du matin, et le médecin vit confirmer ce qu’il pensait, il recevait la visite d’un vampire chez lui. Le dévot s’écarta pour laisser entrer un homme plutôt grand, Fehra le reconnut instantanément. Sire Filess était l’homme, ou plutôt du vampire, qu’il avait vu mordre la nuit où sa vie avait été bouleversée. Le médecin n’en laissa rien paraître, salua le vampire, et le guida dans son salon. Il vivait dans une petite maison en centre-ville. Fehra jouissait d’une bonne réputation en ville, et avait donc quelques privilèges par rapport à d’autres, beaucoup se sentait redevable du médecin. Sire Filess n’avait encore rien dit, il se contentait de toiser Fehra d’un regard méprisant et intéressé. Lorsqu’ils furent assis, le vampire prit la parole :

« Alors tu es finalement venu chez moi ? Tss tss tss… Tu aurais tout de même pu m’éviter de me déplacer en venant chez moi de nuit, un point de moins pour toi. Malheureusement pour toi je sais déjà ce que je vais faire de toi. On m’a dit que tu avais la prétention de vouloir juste « te mettre au service du maître des lieux ».  Toutefois on ne choisit pas comment on sert un vampire, et tu vas l’apprendre à tes dépends. Je sais que tu posais beaucoup de questions, j’attendais juste de savoir jusqu’où irait ta curiosité… Maintenant je sais… Prudent… »

Sire Filess fit une pause. Fehra était devenu beaucoup plus pâle, il se doutait bien que le vampire devait le connaitre, mais il ne pensait pas que son pari allait se solder de cette façon.

« Tu soignes les humains ? C’est bien, mais ma ville n’a pas besoin de toi. Tu les rassures trop et je me serais débarrassé de toi à un moment où un autre. As-tu quelque chose à dire pour ta défense ? »

Le médecin avait vu ce dont était capable les vampires, il savait très bien pourquoi toute la ville était sous le joug de celui-ci, il ne pouvait rien faire. Il répondit donc avec une relative servilité au vampire, de façon à ne pas trop aggraver sa situation.

« Quoi que je dise, cela ne changera rien à votre décision si elle est déjà prise, sire. Si je suis inutile dans votre ville, j’espère que je pourrais l’être ailleurs… »

Sire Filess sourit puis fit un mouvement du poignet. Le dévot bougea très rapidement et plaqua rapidement un chiffon sur la bouche du médecin. Ce dernier entendit le vampire lâcher un : « Oh oui tu seras utile... » avant de sombrer dans l’inconscience.

crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Admin
L'Ange Noir
avatar
Date d'inscription : 20/01/2014
Messages : 4017
Célébrité : Aucune

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: Fehra Adhil, médecin esclave Dim 11 Nov 2018 - 10:46

_________________

Votons   votons   Votons   votons   Votons
Revenir en haut Aller en bas
Admin
L'Ange Noir
avatar
Date d'inscription : 20/01/2014
Messages : 4017
Célébrité : Aucune

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: Fehra Adhil, médecin esclave Dim 11 Nov 2018 - 10:49
Bonsoir et merci pour ta fiche de présentation.

J'ai lu la première partie qui est parfaite. Un personnage fort intéressant qui cache bien des facettes à découvrir dans les futurs RP.

Il y a un point qu'il faut que je règle, c'est ton pseudo avec lequel tu t'es inscrit. Je vais le modifier par Fehra Adhil. Ce qui veut dire que lors de ta prochaine connexion, tu devras la faire sous ce pseudo. J'attends que tu me dises que tu as vu ce message avant de le faire.


Sinon, pour la partie 1, tu écris que le vampire a les yeux rouges. En fait, les vampires de VK ont des yeux de couleur normale. Ils peuvent regarder avec intensité, faire peur ou être charmeurs, mais ils ne sont pas rouge. Merci de corriger. C'est tout ce que j'ai vu. J'attends tes réponses pour te valider.

merci



Edit : oui, il faut aussi que tu ailles signer le règlement et que tu trouves les mots de passe. Ils sont dans le règlement. Smile

_________________

Votons   votons   Votons   votons   Votons
Revenir en haut Aller en bas
Fehra Adhil
avatar
Date d'inscription : 09/11/2018
Messages : 9
Célébrité : Justin Timberlake

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: Fehra Adhil, médecin esclave Dim 11 Nov 2018 - 12:33
Voila !

J'ai modifié l'affaire des yeux, même si vu qu'il s'agissait juste d'une anecdote fantaisiste, ç'aurait pu être l'effet d'un pouvoir ou n'importe quoi. Bref dans tous les cas j'ai modifié.

J'ai signé le règlement et mis le code, ce n'est peut être pas ça mais je ne vois rien d'autre après l'avoir lu 2 fois donc je me dis que je peux difficilement trouver autre chose.

J'ai bien noté le changement de nom !

Bonne soirée ^^
Revenir en haut Aller en bas
Admin
L'Ange Noir
avatar
Date d'inscription : 20/01/2014
Messages : 4017
Célébrité : Aucune

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: Fehra Adhil, médecin esclave Dim 11 Nov 2018 - 12:48
Merci bien.

Si tu précises que c'est une illusion ou quelque chose de fantaisiste, tu peux laisser les yeux rouges. Mais faut le préciser.^^

_________________

Votons   votons   Votons   votons   Votons
Revenir en haut Aller en bas
Admin
L'Ange Noir
avatar
Date d'inscription : 20/01/2014
Messages : 4017
Célébrité : Aucune

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: Fehra Adhil, médecin esclave Dim 11 Nov 2018 - 12:59
Me revoilà.

Les mots de passe que tu as noté est le code de couleur de la trame de fond. Les mots de passe glissés dans le règlement sont des mots usuels en français. Désolé de te demander de relire. Tu vas les trouver. Il y en a 3.

_________________

Votons   votons   Votons   votons   Votons
Revenir en haut Aller en bas
Fehra Adhil
avatar
Date d'inscription : 09/11/2018
Messages : 9
Célébrité : Justin Timberlake

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: Fehra Adhil, médecin esclave Dim 11 Nov 2018 - 13:37
Bon avec toujours autant de difficulté mais j'ai eu le mot de passe. ^^' Vraiment dur pour moi ce genre de chose.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
L'Ange Noir
avatar
Date d'inscription : 20/01/2014
Messages : 4017
Célébrité : Aucune

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: Fehra Adhil, médecin esclave Lun 12 Nov 2018 - 4:41
Excellent. Rassures toi, tu n'es pas le seul. Smile

_________________

Votons   votons   Votons   votons   Votons
Revenir en haut Aller en bas
Admin
L'Ange Noir
avatar
Date d'inscription : 20/01/2014
Messages : 4017
Célébrité : Aucune

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: Fehra Adhil, médecin esclave Lun 12 Nov 2018 - 4:42



Tu es validé !

Bienvenue parmi nous !


Ta fiche de personnage se trouve désormais dans la section des validés ICI. Tu pourras poster ta fiche de liens et de suivis à la suite. Si tu n'as pas d'idées sur comment faire une fiche de liens ou/et de RPs, tu trouveras des modèles ICI et . En cas de soucis avec le codage, n'hésites pas à contacter un membre du staff qui t'aidera Smile

Tu peux faire une demande de RP dans ce coin.

Le forum c'est du RP mais aussi de la détente, la zone de flood est pour ça. N'hésites pas à venir faire des jeux et flooder de tout et de rien avec les autres VKiens. La CB est aussi là pour se détendre, n'hésites pas aller te connecter à l'occasion.

En cas de soucis, n'hésites pas à contacter le staff ou à poser tes questions dans la FAQ.


code (c) crackle bones


_________________

Votons   votons   Votons   votons   Votons
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Fehra Adhil, médecin esclave
Revenir en haut Aller en bas

Fehra Adhil, médecin esclave

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Georges D. Hamilton - médecin légiste
» Hazar Erunak, tueur ou médecin?
» RP avec le médecin ?
» Un médecin sans patient
» bonjour a tout le monde

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
VAMPIRES' KINGDOM :: Les Portes de la Nuit :: Le Sanctuaire des Héros :: Présentation-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet