VAMPIRES' KINGDOM
Bienvenue sur Vampire's Kindgom.

Nous vous invitons à lire le contexte et vous informons de la répartition des personnages sur le forum :

Vampires : 24
Esclaves : 21
Résidents : 2
Affranchis : 5
Dévots : 10


Vous avez les cartes en main pour faire le personnage de votre choix.

A bientôt.


.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexionPortail

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Partagez

Camden Tusking (refonte)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Camden Tusking
avatar
Date d'inscription : 21/10/2016
Messages : 101
Célébrité : Jordun Love
MessageSujet: Camden Tusking (refonte) Jeu 14 Juin 2018 - 1:38



Camden Tusking


I'm untouchable darkness, a dirty black river to get you through this. In the mouth of madness, down in the darkness


Nom : Tusking
Prénom : Camden
Âge : 30 ans 
Date de naissance : un 5 janvier 
Situation familiale : il n'a jamais pris le temps de se lier
Orientation sexuelle : aucune ; refermé sur lui-même
Particularités : ancien extraverti qui a perdu le goût de vivre en réalisant le pouvoir des vampires, et a cessé de communiquer. Très longs cheveux noirs. 
Type de maître recherché : achat déjà prévu
Qualités : imaginatif ○ déterminé ○ bonne connaissance du corps humain
Défauts : pessimiste ○ dépressif ○ complexé
Groupe : Esclave
Puissance choisie : ○ Empire
Avatar : Jordun Love

Anecdotes
 
°Camden est né et a grandi en Carélie (patrie du mölkki et de quelques élans des marécages) où il a grandi avec sa mère et sa soeur jumelle, Léonara. On les distinguait à peine jusqu'à son départ au service militaire ; il en est revenu complètement changé.
°Il est parti très vite chez son père, qui vivait en Angleterre. L'homme le connaissait à peine et ne remarque pas l'état troublé du garçon. Il l'aide à trouver un job à l'aquarium voisin, puis une formation d'infirmier psychiatrique. Camden va mieux.
°Un jour, il est enlevé et vendu au Château. Il a le réflexe de traiter son premier maître comme un nouveau patient psychopathe, mais il se laisse peu à peu contaminer par le charisme des êtres de la nuit, et réalise qu'il n'a peut-être pas tant évolué depuis son service militaire...


Caractère


Difficile d'en juger actuellement. Camden n'utilise plus du tout son caractère. Il ne parle plus, ne prend plus de décisions, bref, il se méfie terriblement de lui-même et ne se laisse aucune marge d'action. Dans sa tête, il y a Camden, type très louche qui file un mauvais coton, et Camden, type bien qui a décidé d'être le gardien de ce danger public, de le garder prisonnier là-dedans et de le forcer à rester inoffensif. En effet, il n'a plus confiance dans sa propre volonté pour se maintenir sur les rails du bien. Il est trop influencé par la fréquentation des vampires qui correspondent terriblement à des tentations qu'il avait toujours ressenties, en grand secret, et qui se sont déjà manifestées pendant quelques secondes, durant son service militaire. Il a tué un homme ce jour-là et il est hors de question que ça recommence un jour. Il ressent surtout beaucoup de haine envers ce monde qui, selon lui, l'a broyé. Il avait réussi à se créer un personnage agréable qui faisait du bien autour de lui, et sauvait même d'autres personnes de leurs démons ; tout s'est écroulé comme un château de sable, et aujourd'hui il ne croit plus en rien. Il n'oserait même plus aider quelqu'un, ce qui était sa vocation autrefois, de peur de le contaminer. Il abrite intérieurement une immense énergie contenue, qui s'accumule de plus en plus au fil du temps, et il ne craint qu'une chose : finir par exploser une bonne fois...


Physique


Mince et fragile au premier coup d'oeil, juvénile pour son âge sauf quand son expression se durcit sous l'effet de l'indignation – ce qui n'arrive plus – et doté d'un sourire lumineux, Camden présente actuellement toutes les apparences d'un repli autistique profond, à savoir une immobilité en appui contre un mur de sa cellule, ou le sol, et un raidissement général lorsqu'on manipule son corps. Il a le regard vide, ne réagit pas aux mouvements exécutés devant son visage, et ne prononce pas un mot. Il faut le nourrir de force. Son attitude consiste à se laisser mourir, mais si on s'obstine à le maintenir en vie, ça lui est finalement égal. Il a été bien traité, physiquement en tout cas, par sa maîtresse des derniers mois, dame Thagenia, une aristocrate de l'Empire ; ses cheveux, qui ont beaucoup poussé, sont bien entretenus, il a été nourri selon ses besoins, et elle lui a même fait exécuter des mouvements musculaires pour que ses membres ne soient pas ankylosés.  Il ne souffre d'aucune allergie connue, d'aucun problème de santé notable. Il s'est accoutumé à la chaleur depuis son arrivée dans l'Empire. Dans son époque de liberté, il avait beaucoup d'intérêt pour le cabaret gothique, et présentait ou mettait en scène des spectacles dans les hôpitaux psychiatriques où il était infirmier, avec une grande fantaisie, mais aussi des références culturelles multiples ; il a toujours aimé les vêtements noirs, et se déguiser de manière générale. Mais la nostalgie qu'il ressent à cette perspective n'est plus décelable par l'oeil humain.

crackle bones




Derrière l'écran
Pseudo : Carmi&Co
Âge : 30 ans révolus
Mots de passe du règlement :
Fréquence de connexion : Selon requêtes
Inventé ou scénario : Inventé
Commentaires : C'est un personnage déjà joué, que je remets en activité.
Voulez-vous être parrainé ? : Non
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Camden Tusking
avatar
Date d'inscription : 21/10/2016
Messages : 101
Célébrité : Jordun Love
MessageSujet: Re: Camden Tusking (refonte) Jeu 14 Juin 2018 - 1:40



Histoire




Contrairement à la rumeur qui courait parmi ses camarades de classe, Camden et Leonara ne sont pas des fils de pute. Engendrés au hasard de l’amour libre par deux célibataires endurcis, qui se rendaient sur les lieux d’une manifestation internationale avec des fleurs dans leurs cheveux, ils n’ont pas trop connu leur père durant leur enfance.

Celle-ci s’est déroulée dans les marécages glacés de Carélie, où Camden est passé peu à peu du style hippie au style gothique, tout en étudiant la musique et les sciences. Néanmoins, comme tout ressortissant de l’État russe, il lui fallait faire son service militaire, et c’est ainsi que s’acheva sa jeunesse innocente.

La rupture avec sa sœur, qui était jusque là sa meilleure amie, et avec sa mère, résolument antimilitariste, fut flagrante : il ne put jamais leur raconter son expérience là-bas. Avant leur séparation, ils étaient deux androgynes aux cheveux longs et aux bijoux clinquants ; ils devinrent en quelques mois aussi différents que le Soleil et la Lune. Camden était devenu un homme.

Turkman

A l'armée, son nom exotique le rapprocha d’un camarade appelé Turkman ; tous deux étaient taquinés par la troupe, majoritairement slave du sol au plafond. Il reproduisait là le schéma de son enfance à l’école, se serrer les coudes entre oiseaux rares pour décourager les persécutions et, si cela n’y suffisait pas, avoir au moins de quoi s’en distraire. Même la redoutée diedovtchina devait pouvoir s’effacer derrière une amitié solide... Turkman était d’ailleurs un sympathique gaillard qui ne demandait qu’à prendre le petit brun maigrichon sous son aile – une expression qui n’est pas anodine, car il était aviateur. 

Un œil d’aigle, un geste de virtuose, une résistance d’acier, Camden le croyait indestructible. Ce fut pourtant lui qui ne revint pas du service. Camden, lui, fut celui qui déserta. Encore aujourd’hui, il a du mal à donner des détails sur cette crise, qui était davantage le fait d’une tradition locale millénaire, née du servage d’un moyen-âge jamais vraiment terminé, que le fait d’individus isolés auxquels il aurait pu en vouloir. Il sentait confusément que les supérieurs qui les tourmentaient souffraient finalement autant qu’eux. Il ne put sauver que sa propre peau, ce dont il s’en voulut longtemps, car il aurait voulu sauver tout le monde.

Toujours est-il qu’il ne passa pas voir sa famille avant de quitter le pays, pour éviter d’être repris, dit-il, mais au fond, surtout pour que les deux femmes ne le voient pas dans l’état où il était ; son père, qui ne l’avait pas croisé depuis deux ans, attribuerait sa maigreur, ses cernes, sa bronchite et sa crainte des contacts physiques à la dureté d’un entraînement militaire dans l’hiver russe, qu’il s’imaginait avec toute la naïveté d’un touriste orienté vers les Caraïbes. (Si on avait raconté à Farald Tusking qu’il y avait des mammouths en Russie, il l’aurait cru.) Camden débarqua donc dans sa ferme au fin fond de l’Écosse, et attendit que ses cheveux repoussent.

Partoyse

L’avantage avec son père, c’est qu’il connaissait du monde. C’était un vieil original, mais tout le monde l’aimait bien, et il avait gardé des liens très cordiaux avec d’anciens camarades hippies qui s’étaient « rangés », certains au point d’obtenir des postes de directeurs ; il leur rappelait leur jeunesse. Camden, tourmenté d’angoisses nocturnes, ne tenait pas en place. Il avait besoin de se rendre utile, comme s’il craignait que son père ne finisse par lui reprocher ce séjour inactif. On lui trouva donc un petit job à l’aquarium qui venait d’être créé sur la côte voisine : Dalriada, sorte de centre de recherche marine qui présentait aussi des bêtes sous cloche, et réhabilitait des cétacés échoués. 

L’esprit bon enfant et respectueux de tous qui régnait en ces lieux surprotégés fut comme un cocon où le jeune homme remit son moral sur les rails. Il n’hésitait pas à descendre dans le réservoir des requins pour les nourrir, pour la plus grande joie des visiteurs ; l’eau portait pour lui tout le poids de son passé, et arborait les couleurs de l’avenir. Il décida de faire des études. Son anglais avait progressé en flèche depuis qu’il baignait dans cet univers linguistique ; il avait aussi contracté l’habitude de rouler les R comme un vrai rebelle des Highlands, mais après tout, c’était ce que feraient ses professeurs et ses camarades de classe. 

Son formateur à l’aquarium, Breck Partoyse, lui conseilla de s’orienter vers le médical. Il avait observé les dispositions altruistes du jeune homme, et savait qu’une telle profession, toujours en demande, lui permettrait de renouveler sans peine son permis de séjour tant qu’il souhaiterait demeurer sur le territoire britannique. Camden n’avait guère confiance en lui-même, mais beaucoup en son formateur. Il se sentait prêt à affronter le monde extérieur, sans masque et sans combinaison de plongée. D’ailleurs, ses cheveux avaient commencé à repousser. Il quitta donc la ferme paternelle pour s’inscrire à la fac d’Édimbourg, où il vécut un an en cité universitaire, avant de se risquer à s’installer seul. Il n’était pas encore pleinement réconcilié avec lui-même, mais du moins l’était-il avec l’espèce humaine.

Roundfeet 

La première année de médecine fut aussi compliquée que pour tout le monde, mais Camden insista pour s’incruster en deuxième année. Son père, pauvre éleveur déjà pas très en fonds, pouvait difficilement l’entretenir malgré toute sa bonne volonté ; en revanche, il le recommanda à des amis qui participaient à la vie festive de la grande ville, des animateurs de soirée notamment, et bientôt Camden décrocha un job étudiant d’hôte d’accueil dans un hôtel. En période touristique, il s’agissait de jouer les fantômes pour amuser les visiteurs. 

La ville débordait traditionnellement d’une vie intense autour de Halloween en particulier, et l’un de ses professeurs, très attaché à lui, Ighas Roundfeet, mettait un point d’honneur à aller le voir là où il se produisait : tours en calèche, châteaux ou bastions locaux… Il s’amusait comme un fou, et c’était une certaine fierté pour lui de voir son professeur l’applaudir malgré le ridicule assumé de ses costumes. 

Un jour, ils se retrouvèrent par hasard dans un bar local, le DED-Cabaret (DED signifiant « Deadly », « Elegant » et « Dark ») et prirent l’habitude de s’y croiser en-dehors des cours, surtout lorsque Camden cessa de suivre des cours avec lui. Ils étaient davantage de vieux amis qu’un professeur d’anatomie et son élève. Sous son loup de velours noir, Ighas n’était qu’un fêtard steampunk comme les autres. Camden y fit également connaissance avec plusieurs charmants personnages (entre copains de tous les sexes, comme dit la chanson) et envisagea brièvement une carrière de drag queen de l’étrange. 

Il avait même trouvé son pseudonyme : Christal Addams, devenu ensuite Chris Talreed, pour reprendre ses initiales réelles. Hélas, ses études furent couronnées de succès, et il décrocha son diplôme d’infirmier.

Horseman

Il trouva du travail dans la campagne, dans un petit institut psychiatrique perdu sur une lande pelée. Son meilleur ami là-bas était un collègue de la même promotion. Mais l’empathie de Luca Horseman finit par lui jouer des tours. Le pauvre dut abandonner le métier suite à plusieurs dépressions : il emmagasinait tout le malheur des autres, alors même qu’il les en délivrait. Quand il quitta la clinique, Camden dut se débrouiller seul, pour la première fois de sa vie. Lui qui s’était toujours entouré de jumeaux de subtitution eut toutes les peines du monde à s’affirmer par lui-même.

Par chance, c’est alors que l’équipe directoriale lui proposa d’animer un atelier de déguisement. C’est alors que naquit sa véritable carrière ; tout en restant infirmier officiellement, il évolua vers la fonction de clown d’hôpital, comme disaient ses collègues à son grand désespoir. Bien loin d’absorber et de digérer la tristesse ambiante, il transcendait la vie locale en interprétant toutes sortes de personnages bigarrés. Sa bonne influence sur le moral des patients, et même de l’équipe médicale, fut bientôt avérée par une amélioration générale de l’état psychologique des uns et des autres, constaté par les psychiatres locaux.

Il poursuivit cette joyeuse carrière durant les années de liberté qui lui restaient. Son père se faisait vieux, et se réjouissait de la perspective d’un fils infirmier qui pourrait s’occuper de lui personnellement. Sa mère et sa sœur étaient enfin rassurées à son sujet, et venaient le voir dès qu’elles en avaient l’occasion. C’est alors que la nouvelle frappa : les vampires sont parmi nous. Ils sont partout. Ils sont tout-puissants.

Ripper

Le dernier patient dont Camden eut la charge fut un jeune londonien extrêmement complexé. Ses parents, en plus d’autres sévices qui flirtaient tout juste avec les frontières de la légalité, avaient trouvé amusant de le prénommer Jack, présageant ainsi des heures de fun en cour de récréation, et d’interrogations existentielles. 

A présent, entre deux tentatives de suicide, le pauvre gamin réclamait de changer de prénom, ou de patronyme ; Camden, qui avait connu personnellement plusieurs stars de la nuit ayant opéré le même processus, quoique pour des raisons différentes, l’aida à effectuer les démarches administratives nécessaires à cette métamorphose salvatrice.

Il ne sut jamais si son intervention l’avait sauvé. Un soir, il fut capturé comme un poisson dans un filet. Il se promenait en bord de fleuve, quand il crut voir passer une silhouette humaine à la surface des eaux ; mû par son éternel souci de l’autre, il s’approcha des buissons qui bordaient les quais… Quand il se réveilla, il était étendu sur le sol d’une geôle glacée et humide, avec un sacré mal de crâne, et l’impression d’avoir dansé la gigue toute la nuit.

Il pensa d’abord avoir été victime d’un psychopathe. Sa première pensée fut que Ripper, désormais prénommé Fred, aurait un sale choc en apprenant sa mort dans les journaux, et que ça risquait de le faire replonger. Saisi d’angoisse, il se recoucha et se rendormit. La nuit lui porterait conseil. Ce fut le lendemain seulement qu’il apprit quel était exactement son sort : il allait servir de pâture aux immortels.

Harley

Durant les quelques temps qu’il passa dans les cachots, il se fit cependant un ami : Goodwill Harley, un camarade de captivité qui avait été expert-comptable. Ils échangèrent des informations destinées à leurs familles respectives, qu’ils apprirent par cœur. Au cas où l’un d’eux s’en sortirait un jour, il aurait pour mission de contacter ces personnes et de leur confier le destin de leur parent. 

C’est en lui résumant sa vie que Camden se rendit compte d’un détail. Chaque chapitre de son existence s’écrivait sous le signe d’un homme qui avait apposé sa marque sur sa vie, sa personnalité et sa vision du monde. Il se demandait à présent quel pourrait être le prochain. En attendant, il prenait soin de son ami d’autant plus que leur environnement présent était une véritable jungle. 

Le prédateur ultime s’avançait dans l’ombre… il ne le distinguait pas encore. Dans un coin de sa tête, et contre toute raison, il songeait que ça ne pouvait pas être bien pire que le service militaire... 

Conclusion

Ce fut un militaire qui fit son acquisition. Camden essaya de rester celui qu'il était, mais cela lui fut impossible. Il perdit son âme, bribe par bribe, alors qu'il se perdait dans les lectures de la bibliothèque pour essayer de comprendre le nouveau peuple auprès duquel il devait exercer son service. Et quand il réalisa à quel point il avait sombré, il lâcha prise. Son corps sans réaction échoua chez une vampire qui ne voyait pas d'inconvénient à le maintenir en vie contre son gré, puis au fond d'une cellule aseptisée, après que cette dernière propriétaire soit morte dans des circonstances inexplicables. Etait-ce lui qui l'avait tuée ? Etait-il seulement encore capable de mouvement ? On le lui aurait demandé qu'il n'aurait pas su former une syllabe pour répondre. Son esprit flottait, bien loin d'ici. A ses propres yeux, il était mort.


crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Admin
L'Ange Noir
avatar
Date d'inscription : 20/01/2014
Messages : 3953
Célébrité : Aucune

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: Camden Tusking (refonte) Jeu 14 Juin 2018 - 13:06

_________________

Votons   votons   Votons   votons   Votons
Revenir en haut Aller en bas
Admin
L'Ange Noir
avatar
Date d'inscription : 20/01/2014
Messages : 3953
Célébrité : Aucune

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: Camden Tusking (refonte) Ven 15 Juin 2018 - 12:00



Tu es validé !

Bienvenue parmi nous !


Ta fiche de personnage se trouve désormais dans la section des validés ICI. Tu pourras poster ta fiche de liens et de suivis à la suite. Si tu n'as pas d'idées sur comment faire une fiche de liens ou/et de RPs, tu trouveras des modèles ICI et . En cas de soucis avec le codage, n'hésites pas à contacter un membre du staff qui t'aidera Smile

Tu peux faire une demande de RP dans ce coin.

Le forum c'est du RP mais aussi de la détente, la zone de flood est pour ça. N'hésites pas à venir faire des jeux et flooder de tout et de rien avec les autres VKiens. La CB est aussi là pour se détendre, n'hésites pas aller te connecter à l'occasion.

En cas de soucis, n'hésites pas à contacter le staff ou à poser tes questions dans la FAQ.


Dans tous les cas, amuse-toi bien parmi nous Smile

code (c) crackle bones


_________________

Votons   votons   Votons   votons   Votons
Revenir en haut Aller en bas
Nicu Räzvan
avatar
Date d'inscription : 24/04/2018
Messages : 40
Célébrité : Tom Ellis

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: NEGOCIABLE
MessageSujet: Re: Camden Tusking (refonte) Ven 15 Juin 2018 - 14:01
J'ai le don pour décrocher tous les cas sociaux...
Comme si j'allais m'occuper de ces fadaises, ton mal-être, ton inutilité et ton nombrilisme à croire que cela intéresse quelqu'un. Rolling Eyes  

Re-Bienvenu à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Camden Tusking
avatar
Date d'inscription : 21/10/2016
Messages : 101
Célébrité : Jordun Love
MessageSujet: Re: Camden Tusking (refonte) Ven 15 Juin 2018 - 16:11
...........

*Effort de socialisation puissance 10*

...........

Oui, maître.
Revenir en haut Aller en bas
Ida Steiger
avatar
Date d'inscription : 17/05/2016
Messages : 151
Célébrité : Ute Lemper

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: Camden Tusking (refonte) Ven 15 Juin 2018 - 23:03
J'y crois il finit par causer et en plus c'est pour dire des conneries, j'y crois pas.... Evil or Very Mad


Héhé rebienvenu à toi mon grand !

Revenir en haut Aller en bas
Nolan Parks
avatar
Date d'inscription : 27/02/2016
Messages : 161
Célébrité : Matt Bomer

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: Camden Tusking (refonte) Sam 16 Juin 2018 - 1:52
Bon retour à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Iris Tehora
avatar
Date d'inscription : 20/01/2018
Messages : 263
Célébrité : Christiane Reali

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: Camden Tusking (refonte) Dim 24 Juin 2018 - 13:33
Mouhhhhhh Empire!
Comment on va se croiserrrrrrrr
* part bouder*
Revenir en haut Aller en bas
Camden Tusking
avatar
Date d'inscription : 21/10/2016
Messages : 101
Célébrité : Jordun Love
MessageSujet: Re: Camden Tusking (refonte) Lun 25 Juin 2018 - 5:01
Ma pauvre, tu sais comment ça marche, on est acheté et on suit le mouvement... lol! - Cela dit il y a un monsieur très bien qui s'était fait une belle coupe de cheveux pour te rencontrer, je crois me rappeler. -
Revenir en haut Aller en bas
Iris Tehora
avatar
Date d'inscription : 20/01/2018
Messages : 263
Célébrité : Christiane Reali

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: Camden Tusking (refonte) Lun 25 Juin 2018 - 5:23
Je ne t oublie pas. je ne L'oublie pas Wink c est juste ma plume qui s est un peu paumée ces dernières semaines!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Camden Tusking (refonte)
Revenir en haut Aller en bas

Camden Tusking (refonte)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Refonte de la gamme de peinture GW
» livre 8 : refonte de l'artisanat !
» Présentation de Vladimir Tepes dit Le Hippie [Refonte Totale !!]
» La refonte de Trigorn.
» interview de lichen par jol sur les futur modifications

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
VAMPIRES' KINGDOM :: Les Portes de la Nuit :: Le Sanctuaire des Héros :: Présentation-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet