VAMPIRES' KINGDOM
Bienvenue sur Vampire's Kindgom.

Nous vous invitons à lire le contexte et vous informons de la répartition des personnages sur le forum :

Vampires : 24
Esclaves : 21
Résidents : 2
Affranchis : 5
Dévots : 10


Vous avez les cartes en main pour faire le personnage de votre choix.

A bientôt.


.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexionPortail

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Partagez

- Nicŭ Râzvan -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Nicu Räzvan
avatar
Date d'inscription : 24/04/2018
Messages : 21
Célébrité : Tom Ellis

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: - Nicŭ Râzvan - Mer 25 Avr 2018 - 12:00



~ Nicŭ  RÄZVAN ~


~ L'ennuie est une petite mort... elle est la seule véritable mort ~



Nom : Räzvan
Prénom : Nicŭ
Date de naissance humaine : le second dimanche du mois de février 1595 sur la frontière Moldo-Ukrainienne.
Date de naissance vampirique : la dernière nuit d’octobre 1623
Age apparent : 28 ans
Age vampirique : 405 ans
Situation familiale : célibataire
Orientation sexuelle : hétérosexuel
Particularités :
- Possède un sadisme joueur et une mémoire eidétique, développé suite à son incapacité à ressentir des émotions ou/et des sentiments. Cette impéritie découle de son anhédonie de sa vie humaine.
- Étonnamment maître de lui en générale, lorsque son plaisir s'approche d'une démence schizophrénique, son pouvoir d'illusion génère un regard écarlate, et parfois même un visage écorché vif que seul la source de écart peut voir.
Qualités : Extrêmement intelligent ○ Phénoménale mémoire ○ Fidèle ○ Cultivé ○ Fin analyste ○ Bon vivant
Défauts : Impatient ○ Impulsif ○ Manipulateur ○ Dépravé ○ Égocentrique ○ Distant ○ Vénal par une avarice modéré
Groupe : Vampire
Puissance choisie : ○ L’Empire
Avatar : Tom ELLIS

Vos pouvoirs


___ Télékinésie :
Il s’agit de déplacer par une force manipulatrice mentale toutes sortes d’objets de forme et de poids différent ou de créatures vivantes. Évidemment, plus la cible est volumineuse ou pesante, plus la distance d’efficacité se réduira, tout comme la durée d’utilisation.

___ Télé-Illusions :
Plus tardif dans son éclosion, cette capacité à projeter un visuel reconstruit dans l’esprit de sa cible est efficace sur les animaux, les humains, les dévots et mêmes certains vampires plus jeunes. Et oui, la cible est unique, il ne peut projeter un délire collectif sur une foule. De plus, la durée de l’illusion est étroitement liée à la quantité de transformations au sein de l’image originale (non fixe). Tout comme la taille de son champs d’action, qui n’excède pas la distance maximum d’une cinquantaine de mètre en règle général. Que de trop grandes modifications réduisent un peu plus.


Caractère



Encore humain, il souffrait d’une forme de schizophrénie non hallucinogène, dont l’un des symptômes le plus visible était une anhédonie poussée à l’extrême. Ce qui le rendait presque incapable de ressentir ne serait-ce que le moindre embryon d’émotions ou de sentiments, révélant un corps humain sans âme…
Sa transformation vampirique n’a cependant rien arrangé à cet état de fait, bien au contraire. Ainsi, face aux relations humaines, qu’elles soient désirées ou imposées, son détachement atteignît un sommet encore jamais vu pour une créature qui vît  ordinairement au sein d’une collectivité, de façon secrète ou au milieu de ses congénères.
Toutefois, pour jouer la farce de la comédie humaine, Nicŭ avait pour atout une intelligence couplée à une malignité d’un grand manipulateur. Certes, la compassion n’est guère indispensable à la survie de l’homo-sapiens-sanguini, à vrai dire on pourrait même y voir une sorte d’entrave à la réalisation de sa suprématie.
La froideur et l’outrecuidance affichée sans masque ne sont rien par rapport à sa perversité et à sa dépravation assumée sous tous les aspects imaginables, même les plus tordus ! Le vampire est d'ailleurs totalement dépourvu des remords sur l'absence de conflit intérieur qui découlerait de cette étrange personnalité.
Seuls ses désirs et ses besoins ont un réel intérêt à ses yeux, avec une limite très vénale. Alors, oui, il sera capable de prendre partie pour une cause, un combat ou une idéologie, seulement si celles-ci avaient un impact négatif sur son petit confort et son bien-être. Attention, loin d’être narcissique et de se croire plus grand ou plus beau qu’il n’est, c’est un égo de nouveau riche prêt à tout pour le rester. Il connait sa valeur, tant dans ses forces que dans ses lacunes et mesure l'ampleur du temps qui lui a fallu pour en arriver à sa situation actuelle.
Réservé et hautain, un mauvais coucheur percevrait son attitude comme un indice d’une ambition hors norme, un être dont la retenue ne se tolère et ne s’accepte que si elle s’attache à une noblesse impériale. Ce qui n’est bien évidemment pas son cas !
Un paradoxe vite levé en passant un peu de temps avec lui…
Si l’on s’arrêtait à ce stade de la description de la personnalité du slave, on ne verrait qu’un monstre sauvage et impulsif, avec des ténèbres en guise d’esprit. Mais une lumière d’espoir qui n’est pourtant qu’une fenêtre d’illusions, son intelligence et sa capacité de tout mémoriser à peine quelques minutes après avoir jeté un bref coup d’œil. Sans parler de sa soif insatiable de vivre pleinement et sans limite une existence de mort damné, avec un bémol malgré tout, celui de déviances sadiques issues d’un autre temps.
Pour faire simple, Nicŭ est un gentil monstre qui ne tue et/ou ne torture que lorsqu’il s’ennuie. Quoique parfois, il peut simuler un intérêt envers quelqu’un d’autre que lui dans le cas où il y gagnerait un minimum. Le tout sous une conversation aussi érudite qu’il estime pour son interlocuteur.



Physique



« Oh la belle bête !.. » avait dit sa sire, peu avant de le transformer.
C’est donc avec un imposant physique approchant les deux mètres que le géant moldave traversa le moyen-âge. Gabarit peu fréquent en ses temps obscurs, il peina  à se faire discret, aidé en cela d'un métier où il collait à l'image que l'on se faisait de ces maîtres artisans. Car, c'est par le métier que lui avait transmis son père, qu'il acquît un physique puissant, tout en gardant une fluidité féline et une silhouette relativement longiligne. Merci donc à la forge, sculpteur d'une musculature efficace sans être disproportionnée et disgracieuse.
Seule tâche à ce top modèle en puissance, deux énormes cicatrices dans le dos, résultant d’un accident vécu durant son enfance humaine. Fruit de brûlures causées par les bris d'une charpente en feu, sa maison natale ayant été incinérée par une horde de cosaque, plus proche de pillard.
En ce qui concerne sa garde-robe, si on peut la présenter sous ce terme, elle est si éclectique qu’elle répondra à toutes les situations sociales qui se présenteront à lui !.. Elle pourrait même lui permettre de devenir un anonyme quidam dans la société humaine.
Avec tout de même, une nette attirance pour le luxe des tenues de grands couturiers, afin que l’élégance, comme on s’y attend inévitablement d’un égocentrique, ait vocation d’afficher une appartenance à l’élite.


crackle bones




Derrière l'écran

Pseudo : On me connait sous les traits de Niles
Âge : Je n’ai pas rajeunis depuis la genèse de Niles !...
Mots de passe du règlement :
Fréquence de connexion : Les mêmes que pour Niles… les WE pour le RPs, et des petits coucous en semaine.
Inventé ou scénario : Une invention totale
Commentaires : Content d’être parmi vous, sinon pourquoi créer un second perso’ ?
Voulez-vous être parrainé ? : Peut-être pour la cohérence entre mon histoire et le contexte, via la guerre vampirique !
crackle bones


Dernière édition par Nicu Räzvan le Mar 15 Mai 2018 - 5:26, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nicu Räzvan
avatar
Date d'inscription : 24/04/2018
Messages : 21
Célébrité : Tom Ellis

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: - Nicŭ Râzvan - Mer 25 Avr 2018 - 12:01



Histoire





Son humanité…le dégoût de son état.

Des hordes de cosaques tantôt financées par les polonais, tantôt par le Saint-Empire Germanique, pillaient sans cesse le petit village de la famille Räzvan, lorsqu’elles n’étaient pas remplacées par l’armée ottoman dans la volonté de créer un sultanat. La lassitude ne trouvait d’égale que la colère d’un peuple constamment sollicité par divers impôts seigneuriaux pour une protection guère efficace. Avec un climat rude et extrême, la ferme-forge assujettie à la principauté Moldave, mais à quelques lieux des frontières des grands-duchés de Transylvanie et de Lituanie. Autant dire que le choix de la maréchalerie avait été une intelligente option si une certaine stabilité gouvernementale s’était imposée. Voilà pourquoi les Räzvan persistaient, bec et ongle à croire en un avenir plus rose, tentant de pérenniser l’investissement de plusieurs générations.

Baigné dans un cadre bucolique et vallonné, un solide bébé vint au monde après la perte de deux frères et une sœur que l’âpreté de cette vie avait décidé de rappeler parmi les anges. Ambitieux et désirant ce fils qui perpétuera la volonté de réussite sociale, il accueillît donc avec une joie non dissimulée et sous la froide nuit du second dimanche du mois de février quinze cent quatre-vingt quinze, un bon gros et grand garçon généreusement gâté par mère nature. L’enfant garda ce physique hors norme durant toute sa croissance enfantine qui avait impressionné la vieille
' doula ' du village, pourtant rompue aux naissances de forts gaillards. Adolescent, on le confondait fréquemment avec le forgeron, son père, du moins, tant qu’il ne se retournait pas en affichant la froideur d’un visage sans émotion, que beaucoup croyait dur de méchanceté.

Les années passèrent sans que son sobriquet de ‘Géant de glace’ s’étiole au fil de son intégration dans la petite société paysage moldave. Et bien qu’il ne se montre jamais violent ou agressif, il ne voyait que des yeux méfiants, soupçonneux et furtifs, doutant de pouvoir un jour se faire accepter par une communauté trop croyante et très superstitieuse. Le jeune homme en avait pris son partie, toutefois il espérait quand même rompre sa solitude par un mariage arrangé. La déception n’en fût que plus grande lorsque ses parents se voyaient aimablement refuser toute union avec un parti plus qu’enviable. Seul héritier Räzvan et formé au travail des métaux par le meilleur forgeron de la région, le colosse affichait pourtant les plus alléchants attributs en vue d’un mariage avantageux pour n’importe quelle famille. Malheureusement, dans son cas la méfiance de la présence du malin au sein même du distant promis avait supplanté la progression sociale et économique.

C’est lors de la dernière rafle Ottoman, qu’il en mesura l’ampleur de cette emprise mystique sur cette masse d’idiots et crédules. Tous les siens furent livrés au massacre alors que lui était missionné par son père pour satisfaire un petit seigneur local, envieux de nouvelles armes. Apprenant la catastrophe qui s’abattait sur son clan, il suivit les chevaliers et écuyers envoyés par ce protecteur d’opérette. Mais il était trop tard, il ne put qu’enterrer tous les membres de sa famille. Maudissant ces lâches et jaloux, il vendît tous ses biens reçus en héritage au seul fermier qui n’avait pas souscrit à ce lynchage indirect. Puis, défait de tout espoir et d’attente que ses congénères cessent de n’être que du bétail qu’un berger de la foi assure libérer par leur seigneur, à se demander de qui il parle d’ailleurs !..

N’ayant pas encore fait un choix d’avenir et sans confiance vis-à-vis des brigands reconvertis en hommes d’armes du seigneur qui l’accompagnent, le jeune homme investit ses maigres économies dans une misérable auberge au abord du château de celui-ci. Mais très vite, il commence à avoir la bougeotte, qu’un mariage avec une disgracieuse fille d’un des marchands du bourg ne peut qu’encourager. Tout en faisant le dos rond aux reproches de cette odieuse épouse, il s’équipa donc d’une charrette pour commercer dans les environs...
Dans l’ennui d’une routine et d’une besogne conjugale accomplie sans plaisir, il respirait enfin en errant sur les routes et chemins, libérer de sa mégère. Cela, même s’il se faisait régulièrement tirer bourses et marchandises rares par les anciens écuyers du seigneur, et dont il retrouve certaines étoffes en vente dans la boutique de son beau-père. Seule et sans véritable famille, car l’odieuse progéniture montrait un état d’esprit aussi pourri que sa belle-famille. Tandis que sa vénale bourgeoise continuait de pondre sans affection et sans limite de production cette pénible engeance, tant elle adorait se faire engrosser de nouveau. Il y avait donc au moins un membre de ce couple qui gagnait une jouissance à cette vilaine farce.

Le dégoût du genre humain ne cessait de croître dans un cœur nativement associable, peuplant ses rêves de massacres à venir qui ensanglanteraient ses mains et visage.
Voyait-il un futur proche ou un fantasme ?...


Un nouvel être… l’évidence d’une vérité.


Sous des hululements solitaires, une nuit froide et sans lune accueillait l’une des insomnies récurrentes, que le marchand moldave subissait à chaque retour à la maison qui s’annonçait. Dans un inconfort, qu’il avait depuis longtemps appris à apprécier, le sieur Nicŭ  Räzvan observait un paysage dont il ne se lasserait jamais, tant il symbolisait une liberté retrouvée bien qu’éphémère. Plissant les yeux, l’homme au vingt huit hivers crut à une aurore prématurée. Tout en se redressant, il avança la tête vers cette anomalie, comme un zoom en quête d’une vérité. Perplexe et incertain de la nature de la scène de feux qui s’offrait à un regard incrédule. Une montée d’angoisse prenait corps au sein des entrailles du modeste camelot qui voyait dans la proximité de cette bataille un mauvais augure pour son avenir. Privilégiant la prudence dans un sage départ de son campement avant de voir déferler des brigands enivrés s’amuser avec un colporteur malchanceux.

Pour la première fois de sa vie, il avait pris la bonne décision. Malheureusement, ces contemplations l’avaient détourné de l’urgence à fuir ce qui deviendra le berceau d’une nouvelle naissance, celle d’une mort damnée !
Bringuebalante, sa charrette carillonnait de toutes les breloques qu’il n’avait pas vendues et qui attirait l’attention des monstres sur lui. Car les auteurs du brasier voisin firent leurs apparitions en arborant des crocs non-humains et du sang sur le menton, témoignages de pratiques démoniaques. Bien endoctriné par le pope du village, le négociant pâlit sous l’apparition de ces fantômes aux regards fous. Sans trop comprendre qu’il n’avait aucune chance, il farfouilla dans sa boutique roulante l’une de ses anciennes réalisations.
D’un bond, il se projeta entre un véhicule d’évasion et les mécréants au projet malveillant, il en était convaincu...

« Oh la belle bête !.. » avait clamé leur chef, une beauté aux physiques hypnotiques et émanant sans doute possible de l’œuvre du malin. Car cette fille de Caïn, qui allait devenir sa sire, affichait un large sourire aux dents rougis du sang dont elle s’était abreuvée sans limite, apparemment !!.
En effet, soucieuse de renforcer son armée de vassaux vampiriques avec pour seul but de gagner gloire, pouvoir et honneur, cette dernière avait choisi sur son seul physique d’en faire un compagnon de couche comme d’exactions. Se félicitant plus tard d’avoir choisi un maître du feu, qui sera capable de lui procurer un armement fort utile lorsque leur cible se révélait être de semblables congénères. Une ambition si exagérément excessive, que cela lui coûtera sa tête et son futur...

Dans l’instant qui suivit, elle se jeta sur le fragile humain pour le boire goulument avec une délectation, qui n’avait d’égale dans l’horreur de la situation que les bruits d’une succion faite sous le regard envieux des autres créatures de la nuit. Elle se retourna avec un regard plus exorbité qu’il ne l’avait pourtant déjà été et s’adressa à sa meute de bêtes sauvages.

« Celui-là est à moi et sera l’un des nôtres !.. Rentrez à la cache ! »

Sans autre commentaire, elle retourna son intérêt sur sa nouvelle marotte, son nouveau jouet. Le sourire qu’elle lui offrait n’avait rien de rassurant, mais qu’importe, elle l’avait vidé et le voile de la mort allait clore un chapitre bien trop court à son goût.

« Ne t’inquiète pas, je vais te faire le plus convoité des présents, l’éternité… »

Après une transformation rudement menée, la douceur n’étant pas l’une des qualités de cette démone qui l’infanta, il pût cependant savourer des journées d’extases charnels dont il ignorait l’existence même, suivies de nuit où il pouvait tuer sans limite et satisfaire cette faim, désormais compagne éternelle de son état. En permanence dans un brouillard de dépendances et de satisfactions qui s’enchaînaient sans logiques ordonnées, il ne s’aperçut même pas que lors d’une de ses nuits rassasiant la dévorante nécessité de sang, il tua et se goinfra du fluide de vie de sa propre progéniture humaine.
Étrangement, il ne ressentit ni joie, ni tristesse à la perte de son foyer humain, sans savoir que deux de ces enfants avaient survécu et seraient la source bien plus tard d’une désagréable rencontre future.

Durant plusieurs dizaines d’années, la petite troupe pilla un peu partout en Europe, détruisant des villages entiers que les églises avaient déclarés hérétiques pour en dissimuler l’ignorance des causes des éradications totales de ces communautés.
Toutefois, la belle Lubā attirait bien trop l’attention des mortels et les grands seigneurs vampiriques s’étaient réunis et mis d’accord. La seule solution qui résoudrait cette publicité non désirée s’imposa à tous comme une évidence. Ce petit groupe de vampire devait être recadré et respecter une certaine discrétion. La répression fut violente et pratiquement sans concession, si ce n’est pour deux de ces congénères sans éducation. L’une avait révélé un certain brio au maniement de l’épée et l’autre en maîtrisait la forge de sa lame exceptionnelle.
Mis devant un choix qui n’en était pas un, ils acceptèrent de se soumettre à l’allégeance du souverain d’un lointain Empire situé sur un continent inconnu des deux slaves.

N'ayant toujours pas de plan pour son avenir et d’ambition personnelle, Nicŭ se dit qu’il découvrit un but à son existence en suivant cette vampire chargée de son éducation dans tous les domaines. Il découvrit alors toute la culture dite primitive et hérétique par des popes plus soucieux à s’enrichir qu’à aider les âmes de leurs croyants, spirituellement sous tutelle.
Des bribes d’écritures cyrilliques apprises durant sa vie humaine, il s’émerveilla à la richesse de l’art, la littérature, de la poésie, des mathématiques et de la médecine moyen-orientale côtoyant celles Africaines et celles d'Asie sans qu’il y ait de conflit ou une mainmise sur la vérité dans les esprits bien plus ouverts qu’en ses terres natales.
Il fit également l’apprentissage du contrôle de son démon, qui quémandait sa part de vie via l’absorption du sang, mais en ne finalisant pas automatiquement son repas par le décès de sa nourriture.
Sans être rude, l’apprentissage prit du temps sans qu’il s’accompagne d’un ennui qui avait jusqu’alors accompagné tous ces changements qui avaient bouleversé sa vie.
Obéissant à des préceptes simples et logiques, le néonat gagna la maîtrise d'un vampire adulte, puis la sagesse d'un vampire mature, dont les trois siècles d'expériences avaient freiné en apparence son impulsivité naturelle. Qu'elle serait sa prochaine étape... ?



La souffrance… une autre allégeance, si addictive.

L’associable et sadique quadricentenaire peinait à se changer les idées. De telle sorte, que les recherches d’une activité, qui lui ouvrirait une permanence et donc une raison à son existence, s’avérait infructueuses et induisant un tempérament maussade. Dans une âme fatiguée de son éternité, une lassitude finissait par s’installer par l’ennui d’une routine, alors quand le monde partît en cacahuète sous les intrigues des vieux vampires voraces et insatiable, encore dans leur soif illusoire d’un pouvoir universel.
Dépourvu d’ambition personnelle, le sieur Räzvan suivit sans vocation et ni l’espoir d’honneurs les ordres de son empereur. Conscient qu’une guerre lui offrirait une quantité d’opportunités de se laisser aller à ses plus sombres déviances. Un regain de vie pour un mort éternel, que demander de plus ?..
Les éclaboussures de sang fendaient l’air en parfumant d’une odeur suave et ferreuse une atmosphère si plaisante. Les hurlements et appels au secours criés par de malheureux humains, objets de distractions laissés par un ennemi en fuite. Le dément moldave ne cessait d’interpeller les vampires rebelles qui prétendaient établir des droits au bétail, comme si la nourriture en avait d’autre que celui de se reproduire pour offrir plus d’approvisionnement.

Sous les cliquetis des armes blanches qui avaient rapidement remplacé ces vulgaires armes à feu qui n’avaient que peu d’incidence sur l’issue d’un combat.
Quoique ces derniers temps, certains humains avaient cru judicieux d’user de lances flammes pour détruire ce qu’ils définissaient sous le terme de monstres. Sans tenir compte d’un atout pourtant évident, la vitesse des caïnites qui compensait cette sensibilité vampirique, où même les quelques brûlures se voyaient guéries par le vidage sanguinaire de l’incendiaire. Les dévots montraient de réelles compétences, faisant oublier la lâcheté de certains des congénères de Nicŭ qui restaient en retrait du front.
En ce qui le concerne et ce même après avoir perdu l’une de ses deux dévotes, il préférait passer devant sa servante pour savourer pleinement le massacre. Les créatures surnaturelles ne laissaient apparaitre que des petites rafales de vent et de fantomatiques brumes d’illusions.

Ainsi, c’est aux heures qui précèdent l’aurore, que l’ancien forgeron s’adonnait à sa passion, à l’abri des mortels rayons solaires dans divers caches aménagées au fil de la progression des troupes alliées. La torture de dévots ennemis censés ne pas exister, provoquait en lui une jubilation proche de la jouissance.
D’autant qu’il allait s’occuper de la fange humaine, des criminels ayant détruit sa dernière dévote en réduisant à de la bouillie à peine différent à du mou pour chat… Les hurlements de ces porcs générèrent une extase flippante, dont son visage affichait une folie d’habitude habilement cachée. Les yeux exorbités et d’un rouge éclatant au dessus d’un sourire extatique, le vampire laissa apparaître un masque d’illusion démoniaque. Tout en s'écroulant de la torpeur diurne en gardant un masque de joie pour la journée de sommeil, il jubilait…

Ce fût donc une énorme déception lorsqu’il apprit le lendemain, qu’une paix avait été conclue. Et ce, sans pour autant ne pas avoir totalement détruit ce protectorat. Certes son seigneur avait gagné en territoire et en esclaves, mais le cancer contestataire n’avait pas disparu, juste mis en retrait dans l’attente de nouvelle rébellion…


crackle bones


Dernière édition par Nicu Räzvan le Sam 5 Mai 2018 - 2:41, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
L'Ange Noir
avatar
Date d'inscription : 20/01/2014
Messages : 3840
Célébrité : Aucune

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: - Nicŭ Râzvan - Ven 4 Mai 2018 - 1:59

_________________

Votons   votons   Votons   votons   Votons
Revenir en haut Aller en bas
Admin
L'Ange Noir
avatar
Date d'inscription : 20/01/2014
Messages : 3840
Célébrité : Aucune

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: - Nicŭ Râzvan - Ven 4 Mai 2018 - 2:44
Bonjour et merci pour cette histoire fort passionnante.

Je n'ai qu'une remarque par rapport à cette partie du texte, en fin de ton histoire :

"Mais c’est la journée que l’ancien forgeron s’adonnait à sa passion, à l’abri des mortels rayons solaires dans divers caches aménagées au fil de la progression des troupes alliées. La torture de dévots ennemis censés ne pas exister lui provoquait une jubilation proche de la jouissance. D’autant qu’il allait s’occuper de la fange humaine des criminels qui avaient détruit sa dernière dévote…
"

La journée, d'ordinaire, les vampires meurent pour se régénérer. S'il se force à rester éveillé, cela le fatiguera beaucoup et le rendra vulnérable. Il sera dans l'incapacité de se régénérer et cette faiblesse l'empêchera d'agir. Donc torturer des humains en journée ne me semble pas possible. Pourrais-tu modifier cela, s'il te plait ?

Fais moi savoir quand c'est fait pour que je te valide après.

_________________

Votons   votons   Votons   votons   Votons
Revenir en haut Aller en bas
Nicu Räzvan
avatar
Date d'inscription : 24/04/2018
Messages : 21
Célébrité : Tom Ellis

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: - Nicŭ Râzvan - Ven 4 Mai 2018 - 19:33
Passionnante.. vile flatteur va !.. Cool
..au mieux, elle correspond aux standards du genre, mais marci !

Je vous ai MPé un solution de substitution, si c'est Oki, je modifie... et hop la boom !
Revenir en haut Aller en bas
Admin
L'Ange Noir
avatar
Date d'inscription : 20/01/2014
Messages : 3840
Célébrité : Aucune

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: - Nicŭ Râzvan - Sam 5 Mai 2018 - 1:53
Mp vu et accordé. Je vous laisse corriger. Prévenez moi quand c'est fait.

Lisez ma réponse par MP je vous donne des détails et le lien qui correspond à ma remarque. Smile

_________________

Votons   votons   Votons   votons   Votons
Revenir en haut Aller en bas
Nicu Räzvan
avatar
Date d'inscription : 24/04/2018
Messages : 21
Célébrité : Tom Ellis

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: - Nicŭ Râzvan - Sam 5 Mai 2018 - 2:29
Comme MPé, j'ai tout fait comme il faut !
Revenir en haut Aller en bas
Admin
L'Ange Noir
avatar
Date d'inscription : 20/01/2014
Messages : 3840
Célébrité : Aucune

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: - Nicŭ Râzvan - Sam 5 Mai 2018 - 5:58
Juste un petit détail que je n'avais pas remarqué. Les yeux rouges, c'est uniquement une sorte d'illusion qu'il crée ou ils deviennent vraiment rouges ? Parce que sur VK, les yeux des vampires ne deviennent pas rouge. La seule différence entre un humain et un vampires, ce sont ses canines qui pointent quand il a va boire du sang sur un humain. Peux tu me préciser cela s'il te plait ?

_________________

Votons   votons   Votons   votons   Votons
Revenir en haut Aller en bas
Nicu Räzvan
avatar
Date d'inscription : 24/04/2018
Messages : 21
Célébrité : Tom Ellis

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: - Nicŭ Râzvan - Sam 5 Mai 2018 - 6:07
oui, juste une illusion... Je parles même qu'il laisse UN MASQUE D'ILLUSION, insinuant que son pouvoir fonctionne tout seul !
Revenir en haut Aller en bas
Admin
L'Ange Noir
avatar
Date d'inscription : 20/01/2014
Messages : 3840
Célébrité : Aucune

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: - Nicŭ Râzvan - Sam 5 Mai 2018 - 6:08
Ok,je voulais être sure. Merci

_________________

Votons   votons   Votons   votons   Votons
Revenir en haut Aller en bas
Admin
L'Ange Noir
avatar
Date d'inscription : 20/01/2014
Messages : 3840
Célébrité : Aucune

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: - Nicŭ Râzvan - Sam 5 Mai 2018 - 6:09



Tu es validé !

Bienvenue parmi nous !


Ta fiche de personnage se trouve désormais dans la section des validés ICI. Tu pourras poster ta fiche de liens et de suivis à la suite. Si tu n'as pas d'idées sur comment faire une fiche de liens ou/et de RPs, tu trouveras des modèles ICI et . En cas de soucis avec le codage, n'hésites pas à contacter un membre du staff qui t'aidera Smile

Tu peux faire une demande de RP dans ce coin.

Le forum c'est du RP mais aussi de la détente, la zone de flood est pour ça. N'hésites pas à venir faire des jeux et flooder de tout et de rien avec les autres VKiens. La CB est aussi là pour se détendre, n'hésites pas aller te connecter à l'occasion.

En cas de soucis, n'hésites pas à contacter le staff ou à poser tes questions dans la FAQ.


Dans tous les cas, amuse-toi bien parmi nous Smile

code (c) crackle bones


_________________

Votons   votons   Votons   votons   Votons
Revenir en haut Aller en bas
Nicu Räzvan
avatar
Date d'inscription : 24/04/2018
Messages : 21
Célébrité : Tom Ellis

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: - Nicŭ Râzvan - Sam 5 Mai 2018 - 6:13
Marci !

NB : J'aurais dû rajouté ça dans les particularités pour cette illusion de ses yeux rouges quand il vire bredin !
Revenir en haut Aller en bas
Admin
L'Ange Noir
avatar
Date d'inscription : 20/01/2014
Messages : 3840
Célébrité : Aucune

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: - Nicŭ Râzvan - Sam 5 Mai 2018 - 6:32
Tu peux encore le faire, tant que je n'ai pas transféré ta fiche. Dis moi quand tu l'as fait... Smile

_________________

Votons   votons   Votons   votons   Votons
Revenir en haut Aller en bas
Nicu Räzvan
avatar
Date d'inscription : 24/04/2018
Messages : 21
Célébrité : Tom Ellis

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: - Nicŭ Râzvan - Sam 5 Mai 2018 - 6:43
C'est fait... encore merci pour cet ajout de dernière minute ! Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Ikram Assaoui
avatar
Date d'inscription : 05/08/2016
Messages : 661
Célébrité : Kat Graham

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: - Nicŭ Râzvan - Sam 5 Mai 2018 - 6:53
Et un taré de plus pour l'Empire un ! Youpi...u.u

Bienvenue officiellement alors Wink
Revenir en haut Aller en bas
Nicu Räzvan
avatar
Date d'inscription : 24/04/2018
Messages : 21
Célébrité : Tom Ellis

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: - Nicŭ Râzvan - Sam 5 Mai 2018 - 7:02
Il n'est pas taré... il est joueur. Même si un examen de son cerveau conclurait à un désordre affectif et émotionnelle dû à une interaction impossible entre certaine partie de son cortex et l'hypocampe.
scratch scratch
Bon Ok ! Toutes ces connexions ne répondent pas à la normalité !



Marci ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Ida Steiger
avatar
Date d'inscription : 17/05/2016
Messages : 115
Célébrité : Ute Lemper

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: - Nicŭ Râzvan - Sam 5 Mai 2018 - 8:46
Au secourssssssssssss à moiiiiiiiiiiiiiiii !!!^^

bienvenu quand même hein Wink
Revenir en haut Aller en bas
Iris Tehora
avatar
Date d'inscription : 20/01/2018
Messages : 252
Célébrité : Christiane Reali

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: - Nicŭ Râzvan - Sam 5 Mai 2018 - 9:18
who... who who who...
bienvenue....
Revenir en haut Aller en bas
Nicu Räzvan
avatar
Date d'inscription : 24/04/2018
Messages : 21
Célébrité : Tom Ellis

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: - Nicŭ Râzvan - Sam 5 Mai 2018 - 13:29
@Ida : Ne crie pas trop maintenant... garde tes hurlements pour mouiiii !!!
Marci..

... is the big bad wolf !... big bad wolf !... It's me ! Beautiful Iris !
Thank you !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: - Nicŭ Râzvan -
Revenir en haut Aller en bas

- Nicŭ Râzvan -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
VAMPIRES' KINGDOM :: Les Portes de la Nuit :: Le Sanctuaire des Héros :: Présentation-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet