VAMPIRES' KINGDOM
Bienvenue sur Vampire's Kindgom.

Nous vous invitons à lire le contexte et vous informons de la répartition des personnages sur le forum :

Vampires : 24
Esclaves : 21
Résidents : 2
Affranchis : 5
Dévots : 10


Vous avez les cartes en main pour faire le personnage de votre choix.

A bientôt.


.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexionPortail

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Partagez

Lucas Hutgin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lucas Hutgin
avatar
Date d'inscription : 23/04/2018
Messages : 10
Célébrité : Tyler Hoechlin
MessageSujet: Lucas Hutgin Lun 23 Avr 2018 - 8:58



Lucas Hutgin


La vie réserve bien des surprises... dont on pourrait se passer !



Nom : Hutgin
Prénom : Lucas
Âge : 31 ans
Date de naissance : 26 août 1997
Situation familiale : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétéro
Particularités : Troubles du sommeil
Type de maître recherché : Kohei Ichida
Qualités : Attentif ○ Observateur ○ Attentionné ○ Combatif ○ Autonome ○ Endurant ○ Sportif ○ Calme ○ Optimiste ○ Serviable  
Défauts : Réservé ○ Abrupte ○ Secret ○ Taquin ○ Fouineur ○ Faux-calme ○ Difficile à cerner ○ Instable/Parfois, des réactions inattendues ○  
Groupe : Esclave
Puissance choisie : ○ Le Rajastan
Avatar : Tyler Hoechlin  

Anecdotes
○ Il est de nationalité américaine et de Chicago ○ Lucas a peur des chats ○ Il a le mal de mer ○ Il n’aime pas être pris en photo et encore moins en vidéo ○ Il lui est arrivé de casser des smartphones et des caméras sous le joug de la colère s'il surprenait quelqu'un à le prendre en photo ou en vidéo ○ Par le passé, Lucas était en surpoids. Il n'aime pas se regarder dans les miroirs et il lui arrive d'en briser ○ A l'origine, il n'aimait pas le thé. Il est difficile en matière de thé et n'aime guère que les thés de grande qualité ○ Il a un bon odorat ○ Il a une très bonne vue ○ Il ne peut se passer de faire du sport, ne serait-ce que courir ou faire des tractions ○ Il aurait aimé avoir des chiens ○ Il fuit l’engagement dans ses relations sentimentales ○ Il aime autant la pleine nature que la ville ○ Il se sent à l’aise presque partout ○ Il aime boire et rire entre amis ○ Il peut avoir des mots durs ○ Il garde espoir dans la vie ○ Il a besoin de moments de solitude et de calme pour se ressourcer ○ Il est sujet à des insomnies et à de la sexsomnie ○ Il est somnambule ○ Il est le fils d'une prostituée ○ Il est l'aîné de la famille ○ Il a une petite sœur de 26 ans qui a des troubles psychiatriques avec qui il est très protecteur et dont il surveille le suivi médical ○ Il ne connait pas son père. ○ Sa mère est morte d'une overdose de stupéfiants ○ Avant de devenir esclave, il était infirmier et engagé dans l’humanitaire en Asie. Quant à sa petite sœur Cora, elle l'attendait au Japon ○ Lucas s'est retrouvé dans une cargaison portuaire de thé du vampire Kohei Ichida. Découvert et ainsi sauvé, pris pour un espion au début, il décidera de fil en aiguille de servir volontairement le vampire par respect du secret et pour sa vie...

Caractère


Lucas a très tôt endossé des responsabilités dans sa famille. A l’époque, angoissé et maladroit à l'idée de prendre le rôle de chef de famille, il en faisait tomber les paquets de céréales dans les rayons des supérettes. Livré à lui-même, il est vite devenu un jeune garçon autonome et débrouillard et a gagné en assurance. Il a toujours su garder le secret à l’école sur sa mère prostituée quitte à mentir ou à jouer le déni en cas de suspicions. Il a déjà ressenti de la honte pour le métier de sa mère et était écœuré lorsqu’il croisait ses clients. Il a toutefois toujours cherché à l’aider, et s’est même vu acheter des préservatifs pour elle. Mais, faux calme, et n’arrivant plus à trouver des moments à lui pour se consacrer à ses besoins de solitude, il lui est arrivé d’avoir des élans de colère et de lui faire de violents reproches. Lorsqu’elle commença à s’imbiber d’alcool, il surveilla sa consommation et chercha à la lui faire réduire, mais il s’est vite retrouvé face à une mère qui se laissait trop aller jusque dans la drogue. Lorsqu’il apprit pour sa consommation de stupéfiants et qu’il voulut l’accompagner dans sa désintoxication, les conflits se sont multipliés entre eux. Lucas a fini par ne plus supporter sa mère et s’est occupé en priorité de sa petite sœur en « lâchant » sa mère non sans que cette dernière en ait ressenti de la rancœur pour son fils et de la jalousie pour sa fille. Lucas et sa sœur sont restés très proches depuis. Ils se suivent même lorsqu’ils changent de pays pour le travail. Lucas a toujours rencontré des difficultés à avoir des relations sentimentales durables et rompait ou laissait la fille rompre dès qu’on réclamait de lui de s’engager : d’emménager, d’acheter ensemble, etc. Il plait pourtant à certaines avec son sourire et son caractère aussi réservé que taquin. Il a préféré se lier des amitiés et profiter de moments entre ami(e)s. Lucas est bon ami et plutôt bon vivant une fois qu'il relâche sa réserve. Dès l'enfance, il a eu des troubles du sommeil et des crises de somnambulisme. Plus ou moins fréquentes en période de stress, il ne se souvient plus de ce qu'il a pu bien faire la nuit durant ces crises et notamment durant ses crises de sexsomnie où il peut avoir des relations sexuelles sans qu'il ne s'en souvienne. Il sait qu'il peut avoir ces crises de sexsomnie depuis ses premières amourettes.


Physique


Par le passé, Lucas était en surpoids. Enfant et adolescent, il n’avait pas une bonne hygiène alimentaire et n’était guère sportif. Très tôt, il faisait les corvées à la maison dont les courses pour la famille afin d’aider au mieux sa mère et achetait d’abord pour le plaisir de tout le monde plutôt que pour les apports nutritifs. A force de moqueries répétées à l’école sur son physique et avec son choix d’opter pour une carrière d’aide-soignant, il a décidé de se mettre au sport, de maigrir et de se muscler. Malgré ses efforts à se modeler un corps d’athlète, il n’est pas parvenu à avoir une très bonne image de son corps, et ne se regarde dans le miroir que pour se raser. Il n’a jamais connu son père, mais il sait qu’il ne tient pas ses yeux verts et clairs de sa mère. Il est brun foncé comme sa mère.

crackle bones




Derrière l'écran
Pseudo : Mahi
Âge : 29 ans
Mots de passe du règlement :
Fréquence de connexion : 1fois/semaine
Inventé ou scénario : inventé
Commentaires : Non
Voulez-vous être parrainé ? : Non
crackle bones


Dernière édition par Lucas Hutgin le Sam 28 Avr 2018 - 7:09, édité 37 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Hutgin
avatar
Date d'inscription : 23/04/2018
Messages : 10
Célébrité : Tyler Hoechlin
MessageSujet: Re: Lucas Hutgin Lun 23 Avr 2018 - 8:59



Histoire





I know how you look into a mirror, and hate what you see
(Je sais comment tu te regardes dans le miroir, et que tu hais ce que tu vois.)

Et me voilà rentré des courses ! Je pose les sacs et les clefs de la voiture sur la table de la cuisine.

"Cora ?" J'appelle en bas de l'escalier en n'hésitant pas à charger ma voix et lui donner du coffre. Je souris déjà et m'attends à ce qu'elle descende. Mais, elle ne descend pas. Mon sourire s'envole. Je fronce un sourcil. "Cora ?" J'appelle de nouveau, cette fois-ci, avec une voix habituelle et un début d'inquiétude. Je commence à monter les premières marches des escaliers. Je suis surpris par le calme. Et puis, soudain, je m'arrête, figé et les lèvres entrouvertes. Je suis pris par la stupeur. Je serre la main courante de l'escalier. La rage commence à monter en moi. Je vois un homme redescendre. Je toise son sourire. Et puis, résigné, je baisse la tête. Il passe près de moi. On se frôle. Le contact est froid. Je souhaite à cet instant lui mettre mon poing dans la tronche. Je bouillonne. Il s'en va. Je monte les escaliers dans la fureur. "Maman ?" Je frappe à une porte. Je le fais sans retenue et avec force. Même si je me contrôle, je suis énervé. Je frappe à une autre porte. "Cora ?". La douceur me revient un peu dans la voix. Je frappe de nouveau. Vivre avec des femmes, c'est une galère pas possible : je dois toujours frapper et être sûr de ne pas les surprendre. Je répète "Cora ? ". Et puis, je tourne la poignée et me glisse par la porte entrouverte d’abord puis totalement ouverte ensuite. Je vois Cora. Elle est allongée sur son lit. Elle lit un magazine. Elle a son casque sur la tête et écoute de la musique. Je m'approche. Je lui subtilise son recueil de conneries et je me mets à le lire. Elle s’aperçoit de ma présence. Me voilà démasqué de mon vol à la tire et j'ai enfin son attention !  

"Mon mag... ! Lucas ?! Tu m'as ramené mes chocobons ?" "Oui ils sont en bas ". Elle se lève et s'apprête à sortir de sa chambre. Et puis, soudain, elle revient me donner un baiser sur la joue. "Tu sais que tu lis vraiment de la merde ? " Je lui montre une double page en tenant le magazine d’une main. "Quel est ton animal totem ? " Elle me sourit et hausse les épaules avant de me laisser là. "Tu devrais faire le test pour voir ! " Dit-elle en sortant.

Je l’entends dévaler les escaliers. Je souris. Je tourne les pages. J'entends une autre porte s'ouvrir. Je ferme alors le magazine et le jette sur le lit. Je laisse se dessiner soudain sur mon visage une expression moins souriante et plus obscure. J'entends quelqu'un frapper doucement à la porte de la chambre de Cora. C'est ma mère. Elle entre. "Lucas ?" Elle remet son châle sur elle. Elle a une cigarette entre les lèvres. "Tu es rentré tôt." Elle remet une mèche de cheveux derrière son oreille. Ma mère a toujours eu de très beaux cheveux. Cora aussi. "Tu ne reçois pas tes clients à l’hôtel d'habitude ? " "Si. C'est exceptionnel." "Maman, Cora est juste à côté. " Elle continue à fumer. Elle ne répond rien. Elle prétend l'indifférence. Il y a toujours eu aussi une once de culpabilité chez ma mère. Mais, le tout s'est comme engouffré dans un silence insupportable. Un jour, je ne le supporterai plus. Elle gratte le dos de sa cigarette, puis la tire de nouveau et expire une légère fumée. Elle se retire de la chambre de Cora sans rien dire. Je soupire, glisse mes mains dans les poches de mon cuir, et jette des regards d'aîné sur la chambre. Je sors, satisfait, et me dirige vers la salle de bain où je vais pisser et me laver les mains. J'évite du regard le miroir, et puis, au final, je le regarde et guette mon visage. J'ai 17 ans. Cora en a 12. Je passe ma main dans mes débuts de barbe. Je sens ma mâchoire. J’ai perdu des joues. Parfois, je ne me reconnais plus, depuis que j’ai maigri. Quand j'y repense, je m'imagine plus adulte encore, me croyant dans un film ou une série, prenant par le col, l'homme que je viens de croiser et le balançant par-dessus l'escalier…   

*

You're just a scared little boy who's afraid to be on his own because daddy never loved him enough
(Tu es juste un petit garçon apeuré qui est effrayé d'être lui-même parce que papa ne l'a jamais aimé suffisamment.)

C’est bon ! Je l’ai ! J’ai décroché mon diplôme ! Je sais sourire à la vie et ce sera une vie d’infirmier pour moi. Je suis heureux même si j'ai ce chapeau ridicule des diplômés. Et puis, je dois bien avouer que j’ai été gâté au niveau de mes promotions : souvent entouré par des filles, j’ai pu me rattraper sur mes années de collège et de lycée où je faisais trop le yoyo en termes de poids pour être suffisamment populaire pour ces dames… J’en ai profité, j’avoue, j’ai additionné les relations, mais contrairement à ce qu’elles diront, je n’ai pas joué avec elles. J’ai juste, j'sais pas, quand la relation commence à devenir trop sérieuse, je me sens comme prisonnier et j'ai une envie soudaine de m'enfuir. « J’aime bien le chacun chez soi. Pourquoi on ne ferait-on pas chacun chez soi ? » Ai-je osé une fois sortir à une jeune fille qui me plaisait, je vous l'assure, qui me plaisait vraiment, mais qui m'a foutu les j'tons à me demander d'emménager ensemble. On n’était pas sur la même longueur d’onde. Ça, et, je ne compte pas celles qui étaient jalouses de ma sœur. « C’est avec elle ou sans moi. » Je répondais sur l’instant. Parfois, je suis un peu brusque, je fais des choses stupides sur l'instant. Mais, lorsqu’il s’agit de ma sœur, pas question de discuter pendant des heures. Non. Pas question. Bien sûr, je me suis pris pas mal de gifles.   

J’ai choisi la spécialité psychiatrie et j'ai eu un poste d'infirmier... dans un service de psychiatrie ! C’est vrai, vous avez raison, les coïncidences n’existent pas : j’ai bien choisi cette voie pour ma sœur qui a des soucis psychiatriques. Depuis l’enterrement de ma mère, on est plus soudé que jamais. Je me souviens de ce jour, comme si c’était hier, du corbillard et surtout, de notre solitude à tous les deux. On n’était guère que tous les deux. Maman n’avait plus trop d’amis. Elle était une honte pour notre famille. Elle avait surtout des clients. Cora et moi, on n’avait eu l’idiotie d’attendre, d’espérer, qu’un inconnu viendrait. Un inconnu oui. Vous imaginez ? On voulait qu’un chevalier blanc apparaisse. On espérait qu'on rencontrerait enfin notre père. Bien sûr, aucun inconnu n’est jamais venu sur sa tombe. On ne sait même pas si elle et moi nous avons le même père ou des pères différents. On a hésité. On voulait faire un test ADN, et puis, finalement, Cora l'a pris et l'a jeté par la fenêtre alors que c'est elle qui en avait eu l'idée. Aujourd’hui, on s’en fiche. On a dépassé tout ça. On est déjà ensemble. C’est déjà beaucoup. Alors oui, les filles, je ne ferai jamais sans elle. C’est ma petite sœur. C’est ma seule famille. Ce jour, je l’ai prise dans mes bras. Ce jour là, on était tous les deux seuls au monde. Personne n'a été là pour nous. Elle a enfin pleuré pour notre mère. Grâce à elle, j'ai enfin pleuré pour notre mère, car la voir pleurer m'a aidé à pleurer moi aussi. Une fois dans la voiture, elle a pleuré de nouveau. « Hé, Cora, ça va aller, ok ? » Elle était dévastée. Elle ne pouvait qu'avouer ce qui la rongeait de l'intérieur depuis des heures. « Je-je. La dernière chose que je lui ai dit… Je lui ai dit qu’elle pouvait crever. Elle, elle et ses bières et sa drogue et ses clients... » Elle avait fondu en pleurs. « Cora... » J’avais posé ma main sur son épaule pour la rassurer. « Tu ne le pensais pas... » J’avais séché ses larmes. Je ne voulais plus la voir pleurer. Elle ne le pensait pas. J’en suis sûr. Ma sœur va mieux aujourd’hui. Elle a… il lui arrive d’avoir des crises d’hystérie. Elle a des convulsions. Je l'ai aidé à gérer. J'ai surveillé son traitement médical. Comparé à tout ce que je vois dans mon service, je peux vous dire qu'elle va bien. Je suis certain qu’elle va bien. N'allez pas penser que je me voile la face. Je prends soin d’elle. Ça ira. On n’a pas besoin de notre père. Tout ira bien. Si un jour, il apparait, ce jour sera de trop. Ce sera trop tard. On a réussi à vivre sans lui. On continuera à vivre sans lui.

Je sais ce que vous pensez. Enfin, je peux l'imaginer. Que je me cache derrière un personnage. Que je ne suis pas moi-même. Que j'agis que pour ma sœur. Que j'ai trop peur d'être moi-même. Je vous répondrai que vous n'avez peut-être pas tort, mais que vous n’êtes pas mon psy.  

*

I tell myself that I-I... I help more people than I hurt. And I tell myself that I'm... I'm doing it all for the right reasons, and I... I believe that. But...
("Je me suis dit à moi-même que je... J'aide plus de gens que j'en blesse. Et je me suis dit à moi-même que je... Je fais tout ça pour les bonnes raisons, et je, j'y crois à tout ça. Mais...")


« En Asie ? De l’humanitaire ? Je ne sais pas Lucas. » Ma sœur montre une réticence. Elle essuie la vaisselle que je nettoie. Je l'ai invité à diner ce soir. On vit chacun chez nous, mais dans la même ville. Elle a 23 ans. J'en ai 28 ans. Ça passe vite le temps. J'ai envie de faire des trucs pendant qu'il est encore temps. « On pourra faire un détour au Japon. » Je croise alors son regard. Je vois soudain ses yeux s'émerveiller. Je la savais dingue de ce pays. Jeune, elle lisait des mangas, écoutait des groupes de rock japonais, regardait des séries japonaises... Bref, la totale ! « Sérieusement ? » Complice, je lui lance un sourire et hausse les épaules. « On part quand ?!! Il faut que je fasse ma valise. Oh, il faut que je t’apprenne le japonais !» « Je ne pense pas que ce soit nécessaire... » Je ne suis pas doué en langue vivante. Et puis, je redoute déjà ses cours ! Elle va m'apprendre des insultes en douce en me faisant croire que c'est des expressions de la vie de tous les jours. Je la vois venir, malicieuse comme elle est ! « Si si si si si. Hé, tu sais, elles sont très mignonnes les japonaises...! » « On n'y reste pas hein ? On va à Bornéo après. » « Bornéo ? » Elle lance une grimace digne de ses mannequins qui ne voulaient pas, même pour un Chanel, se retrouver en pleine jungle. « Je sais ce qu’on va faire mon très cher frère. On va au Japon, tu me laisses au Japon, et tu vas à Bornéo. Lorsque tu auras fini ta mission humanitaire, tu reviens me chercher au Japon. Ça te va ? » « Deal. » Elle n'a pas fait de crise depuis pas mal de temps maintenant. Ça devrait aller. Elle me tend son petit doigt. Je la regarde bizarrement. Je ne comprends pas son geste. « Donne ton petit doigt voyons ! C’est la promesse à la japonaise. » Je lâche alors ma vaisselle, essuie à peine mes mains mouillées sur mes habits, tends mon petit doigt et le glisse dans son petit doigt, et scelle ainsi, une promesse...

*

Lorsque Lucas arriva à Bornéo, tout se passa comme toute autre aide humanitaire dans un pays dans le besoin : affecté comme aide-soignant, il participa à reconstruire le pays à son échelle et avec ses compétences. On le mena dans un camp de réfugiés en demande de soins et on le sollicita pour de la manutention en raison de sa bonne carrure même si à l’origine cela n’était pas prévu au programme. Dévoué à la cause et ayant de l'énergie à revendre, on lui attribua également la gestion des livraisons du matériel médical. Et, si les choses se passèrent bien au début, il se rendit bien vite compte que des cargaisons manquaient et voulut signaler ces disparitions étranges. Mais, à chaque fois, on lui disait que ce n’était rien, que ça arrivait, qu'il ne fallait pas s'en soucier. Il pensa à des vols et se demanda même s’il ne s’agissait pas de vols en interne. Malgré tout, on continuait à lui dire de ne pas s’en préoccuper. « Mais ce matériel, il sert pour soigner nos blessés, non ? On en a besoin. » On ne lui adressa que des signes négatifs de tête et de mains : « Pas de questions. » On lui répondit succinctement en anglais. « J'ai des questions » Il insista dans un malais basique, appris sur le tas. Et, on lui répéta en malais, cette fois-ci de manière beaucoup plus catégorique : « Pas de questions ». Lucas, calmé, eut un regard un peu suspicieux, mais laissa couler. Il resta silencieux, mais n’en pensa pas moins. Quelque chose ne tournait pas rond...

Pendant son stage, l’américain n'avait pas pu éviter de se faire remarquer malgré toute sa discrétion : il y avait quelques occidentaux sur place, mais pas tant que ça, et son faciès alors détournait des regards sur lui. Il se sentait même surveillé par moment. Peut-être plus qu'il ne l'aurait d'ailleurs jamais pensé... Il n’apprécia pas du tout. Lucas n’aimait pas ça. Ça le perturbait.

Un jour, on le prit en photo. Il sortit alors de ses gonds, se rua vers le photographe amateur, et prit le téléphone de celui qui venait de capturer son image. Le pauvre qui n'avait pas l'air vraiment dangereux détala en courant et le téléphone tomba par terre. Lucas soupira à son attitude peut-être un peu trop extrême sur le moment. Il ramassa le téléphone, quelque peu abîmé, rayé et terreux : un téléphone à clapet. Il l’ouvrit sur une photo de lui. Il se sentait stupide. Une photo ? Ce n'était rien. Il n'y avait pas mort d'homme. Il chercha du regard la personne qu’il venait de faire fuir dans le but de lui rendre son téléphone mais ne trouva personne aux alentours. Et puis, juste comme ça, il commença à parcourir la galerie de photos. Il vit d'autres photos de personnes, comme, prises sur le vif, comme lui à l'instant. Il trouva ça bizarre mais sans plus. Quelque chose d’autre l’alerta. Il y avait un message reçu. Il regarda un peu autour de lui, et, fouineur, il hésita un peu, avant au final d'ouvrir le message, trop intrigué et voulant en apprendre un peu plus. A la lecture du message, il eut l'impression que c'était une sorte de rendez-vous sur le port des environs, probablement pour des marchandises. Rien n’était vraiment précis. Le rendez-vous proposait un horaire de nuit. Quant à l'expéditeur, il ne s’agissait que d'une lettre. Difficile de savoir qui était qui. Lucas ferma le téléphone et afficha un air déterminé. Il le rangea dans la poche de son jean. Il œuvra dans sa mission humanitaire comme si de rien n’était dans la journée, puis, le soir venu, il se rendit sur le lieu du rendez-vous, dans l'espoir d'espionner...

Une bien mauvaise idée ! Lucas arriva sur place. Il tenta de se cacher derrière des conteneurs d'un trafic qui le dépassait de loin. Il allait vite regretter de ne pas avoir eu l'idée d'appeler la police. En s'approchant, incité par l'obscurité de la nuit et dans l'envie de mieux percevoir les choses, il reconnut rapidement, les caisses de marchandises usurpées, objets de discussion et certainement d'échanges entre des individus difficiles à identifier. Il tenta d'en voir plus, d'essayer de mieux saisir et comprendre la situation, pensant reconnaitre les caisses médicales qui devaient être livrées au camp... Et puis, soudain ! On l’assomma. Et, pour couronner le tout, on l'embarqua et on le déplaça dans un conteneur... qu'on referma sur lui... de sa lourde porte métallique, ouvrable que de l'extérieur... dans le noir le plus total... et différents parfums de thé...   

Le caisson portait une marque de livraison : celle du vampire Kohei Ichida. Il s'agissait... d'une cargaison de thé... à destination de son domaine...

Entre l'inconscience et la conscience, Lucas crut entendre des paroles, en anglais ou en japonais ou en malais, il ne savait plus, mais il savait qu'il connaissait les trois langues (bien que très sommairement le japonais et le malais), et ne parvint pas à comprendre. En tous les cas, on le laissa pourrir là, dans le conteneur de thé, son cœur battant encore et ses lèvres se déshydratant...                          

Lucas ignorait absolument tout du monde des vampires et était loin de s'imaginer en devenir un esclave à cause de ce concours de circonstances...


crackle bones


Dernière édition par Lucas Hutgin le Sam 28 Avr 2018 - 7:39, édité 25 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
L'Ange Noir
avatar
Date d'inscription : 20/01/2014
Messages : 3840
Célébrité : Aucune

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: Lucas Hutgin Sam 28 Avr 2018 - 6:33
Bonjour

Ta fiche est elle terminée ?

_________________

Votons   votons   Votons   votons   Votons
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Hutgin
avatar
Date d'inscription : 23/04/2018
Messages : 10
Célébrité : Tyler Hoechlin
MessageSujet: Re: Lucas Hutgin Sam 28 Avr 2018 - 6:38
Bonjour l'Ange,

Oui, ma fiche est terminée ^^
Revenir en haut Aller en bas
Admin
L'Ange Noir
avatar
Date d'inscription : 20/01/2014
Messages : 3840
Célébrité : Aucune

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: Lucas Hutgin Sam 28 Avr 2018 - 6:39

_________________

Votons   votons   Votons   votons   Votons
Revenir en haut Aller en bas
Admin
L'Ange Noir
avatar
Date d'inscription : 20/01/2014
Messages : 3840
Célébrité : Aucune

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: Lucas Hutgin Sam 28 Avr 2018 - 6:43
Bonjour et merci pour ta fiche.

J'ai remis l'image d'en-tête en haut. Si tu veux en mettre une autre, pas de souci. par contre, on tente de garder la même configuration de fiche pour tous les joueurs. Donc, change la, mais ne la retire pas. Merci. Tu peux mettre la même que pour l'histoire si tu veux. Ca ne pose aucun souci.

je reprends ma lecture.

_________________

Votons   votons   Votons   votons   Votons
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Hutgin
avatar
Date d'inscription : 23/04/2018
Messages : 10
Célébrité : Tyler Hoechlin
MessageSujet: Re: Lucas Hutgin Sam 28 Avr 2018 - 6:54
Ça marche, j'ai mis une image d'en-tête en haut en espérant qu'elle a la même configuration  Very Happy  

Bonne lecture ^^
Revenir en haut Aller en bas
Admin
L'Ange Noir
avatar
Date d'inscription : 20/01/2014
Messages : 3840
Célébrité : Aucune

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: Lucas Hutgin Sam 28 Avr 2018 - 7:04
Merci beaucoup pour l'image d'en-tête. Elle est parfaite.

Première partie de ta fiche :

Anecdotes :

Tu écris : "Il lui est arrivé de casser des smartphones et des caméras sous le joug de la colère à ce qu'on le prenne en photo ou en vidéo"

La phrase sonne bizarre. Ce ne serait pas plutôt :

Il lui est arrivé de casser des smartphones et des caméras sous le joug de la colère s'il surprenait quelqu'un à le prendre en photo ou en vidéo


Caractère :

Tu écris : "A l’époque, angoissé et maladroit à l’idée, il en faisait tomber les paquets de céréales dans les rayons des supérettes."

On dirait qu'il manque quelque chose après idée. A l'idée de... On sent bien que tu parles de la phrase d'avant, mais ça fait pas fini quand même. Smile

Je te laisse voir tout ça et je passe à l'histoire.

_________________

Votons   votons   Votons   votons   Votons
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Hutgin
avatar
Date d'inscription : 23/04/2018
Messages : 10
Célébrité : Tyler Hoechlin
MessageSujet: Re: Lucas Hutgin Sam 28 Avr 2018 - 7:12
Super pour l'image d'en-tête ^^

Oui, en effet, j'ai corrigé la phrase dans les anecdotes.

Pour celle du caractère, j'ai précisé :"A l’époque, angoissé et maladroit à l'idée de prendre le rôle de chef de famille, il en faisait tomber les paquets de céréales dans les rayons des supérettes."

Revenir en haut Aller en bas
Admin
L'Ange Noir
avatar
Date d'inscription : 20/01/2014
Messages : 3840
Célébrité : Aucune

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: Lucas Hutgin Sam 28 Avr 2018 - 7:28
Excellent tout ça.

Partie histoire maintenant. Pourrais tu, en dessous des phrases en anglais, mettre la traduction, entre parenthèse par exemple, pour ceux qui ne comprennent pas cette langue. Surtout que ces phrases correspondent au texte. Merci.

Dis moi une fois terminé et ce sera bon... Smile

_________________

Votons   votons   Votons   votons   Votons
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Hutgin
avatar
Date d'inscription : 23/04/2018
Messages : 10
Célébrité : Tyler Hoechlin
MessageSujet: Re: Lucas Hutgin Sam 28 Avr 2018 - 7:42
Super ^^

Ça marche, j'ai édité en ajoutant ces traductions :

- I know how you look into a mirror, and hate what you see
(Je sais comment tu te regardes dans le miroir, et que tu hais ce que tu vois.)

- You're just a scared little boy who's afraid to be on his own because daddy never loved him enough
(Tu es juste un petit garçon apeuré qui est effrayé d'être lui-même parce que papa ne l'a jamais aimé suffisamment.)

- I tell myself that I-I... I help more people than I hurt. And I tell myself that I'm... I'm doing it all for the right reasons, and I... I believe that. But...
("Je me suis dit à moi-même que je... J'aide plus de gens que j'en blesse. Et je me suis dit à moi-même que je... Je fais tout ça pour les bonnes raisons, et je, j'y crois à tout ça. Mais...")
Revenir en haut Aller en bas
Admin
L'Ange Noir
avatar
Date d'inscription : 20/01/2014
Messages : 3840
Célébrité : Aucune

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: Lucas Hutgin Sam 28 Avr 2018 - 8:32
Mais c'est parfait tout ça. Merci.

_________________

Votons   votons   Votons   votons   Votons
Revenir en haut Aller en bas
Admin
L'Ange Noir
avatar
Date d'inscription : 20/01/2014
Messages : 3840
Célébrité : Aucune

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: Lucas Hutgin Sam 28 Avr 2018 - 8:37



Tu es validé !

Bienvenue parmi nous !


Ta fiche de personnage se trouve désormais dans la section des validés ICI. Tu pourras poster ta fiche de liens et de suivis à la suite. Si tu n'as pas d'idées sur comment faire une fiche de liens ou/et de RPs, tu trouveras des modèles ICI et . En cas de soucis avec le codage, n'hésites pas à contacter un membre du staff qui t'aidera Smile

Tu peux faire une demande de RP dans ce coin.

Le forum c'est du RP mais aussi de la détente, la zone de flood est pour ça. N'hésites pas à venir faire des jeux et flooder de tout et de rien avec les autres VKiens. La CB est aussi là pour se détendre, n'hésites pas aller te connecter à l'occasion.

En cas de soucis, n'hésites pas à contacter le staff ou à poser tes questions dans la FAQ.


Dans tous les cas, amuse-toi bien parmi nous Smile

code (c) crackle bones


_________________

Votons   votons   Votons   votons   Votons
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Hutgin
avatar
Date d'inscription : 23/04/2018
Messages : 10
Célébrité : Tyler Hoechlin
MessageSujet: Re: Lucas Hutgin Sam 28 Avr 2018 - 8:40
Oh oui ! Merci beaucoup Very Happy Very Happy

Ça me fait super plaisir de vous rejoindre !!! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Joanna Elbourne
avatar
Date d'inscription : 31/03/2016
Messages : 438
Célébrité : PETRA NEMCOVA

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: Lucas Hutgin Sam 28 Avr 2018 - 11:39
Bienvenu à toi amuses toi bien !!!
Revenir en haut Aller en bas
Niles Kensington
avatar
Date d'inscription : 06/03/2018
Messages : 274
Célébrité : John Corbett Jr

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: NEGOCIABLE
MessageSujet: Re: Lucas Hutgin Sam 28 Avr 2018 - 11:55
Il a un quelque chose... vraiment cool !

Bienvenu à vous, jeune homme !
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Hutgin
avatar
Date d'inscription : 23/04/2018
Messages : 10
Célébrité : Tyler Hoechlin
MessageSujet: Re: Lucas Hutgin Sam 28 Avr 2018 - 13:57
Merci Joanna !!!

Merci Niles ^^
Oh, il es trop choupi ton émoticône Shocked Very Happy Very Happy

Au plaisir de vous croiser j'espère ^^
Revenir en haut Aller en bas
Kohei Ichida
avatar
Date d'inscription : 26/02/2018
Messages : 102
Célébrité : Godfrey Gao

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: Lucas Hutgin Sam 28 Avr 2018 - 15:51
Cette fois je peux mettre un mot sur ta fiche.

Bienvenue à toi, tu sais déjà tout. J'adore ce perso qui sort de l'ordinaire et tes anecdotes sont terribles.
Revenir en haut Aller en bas
Lonra Corvis
avatar
Date d'inscription : 01/05/2017
Messages : 149
Célébrité : Romee Strijd

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: INDISPONIBLE
MessageSujet: Re: Lucas Hutgin Sam 28 Avr 2018 - 17:15
Bienvenue à toi
Au plaisir de peut être te croiser dans le palace de mon Maître Wink
Revenir en haut Aller en bas
Deejah Qheel
avatar
Date d'inscription : 25/02/2018
Messages : 31
Célébrité : Lesley-Ann Brandt

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: Lucas Hutgin Dim 29 Avr 2018 - 14:47
tiens voilà mon nouveau jouet Cool
Quoi il n'est pas pour moi ? Surprised

What a Face on va bien s'amuser tu vas voiaaar  Laughing

ah et j'oubliais: Bienvenue Lucas ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Kohei Ichida
avatar
Date d'inscription : 26/02/2018
Messages : 102
Célébrité : Godfrey Gao

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: Lucas Hutgin Dim 29 Avr 2018 - 15:57
J'ai pas viré d'orientation que je sache, bien qu'il reste mon bien il sera ta distraction et la mienne. Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Iris Tehora
avatar
Date d'inscription : 20/01/2018
Messages : 252
Célébrité : Christiane Reali

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: Lucas Hutgin Lun 30 Avr 2018 - 0:07
Et quelle distraction absolument... Délicieuse

bienvenue à toi ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Kohei Ichida
avatar
Date d'inscription : 26/02/2018
Messages : 102
Célébrité : Godfrey Gao

Feuille de personnage
En Quelques Mots:
Liens & Affinités:
STATUT RP: DISPONIBLE
MessageSujet: Re: Lucas Hutgin Lun 30 Avr 2018 - 2:43
Vous êtes une femme de goût Iris mais j'espérais que vous visiez plus haut qu'un...serviteur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Lucas Hutgin
Revenir en haut Aller en bas

Lucas Hutgin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
VAMPIRES' KINGDOM :: Les Portes de la Nuit :: Le Sanctuaire des Héros :: Présentation-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet